“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une loi pour faciliter la vie des handicapés

Mis à jour le 06/12/2016 à 05:04 Publié le 07/12/2016 à 07:20
Un beau moment de solidarité.

Un beau moment de solidarité. Photo Gilles Traverso

Une loi pour faciliter la vie des handicapés

Les élus ont été unanimes jeudi dernier pour voter un projet de loi sur « l'accessibilité du cadre bâti » au cours d'une séance législative publique présidée par Christophe Steiner.

Les élus ont été unanimes jeudi dernier pour voter un projet de loi sur « l'accessibilité du cadre bâti » au cours d'une séance législative publique présidée par Christophe Steiner.

Ce texte prolonge celui voté il y a deux ans sur la protection, l'autonomie et la promotion des droits et des libertés des personnes handicapées.

Christophe Robino, rapporteur sur le projet de loi, a souligné combien « établir une législation sur l'accessibilité du cadre bâti en principauté n'est pas une chose aisée. »

En charge du dossier au sein du gouvernement, Stéphane Valeri, conseiller-ministre à la Santé et aux Affaires sociales, a noté qu' « un véritable travail de fond a été engagé, depuis plusieurs années, pour répondre aux besoins des handicapés. »

Trente logements dédiés aux handicapés

La voirie et les transports ont été adaptés pour faciliter l'insertion sociale, le nombre de logements adaptés est passé de 10 à 30 entre 2011 et aujourd'hui. Les handicapés bénéficient également des aides sociales financières, et d'un dispositif d'aide par le travail.

Stéphane Valeri souligne ainsi que le projet de loi « est le résultat d'une réflexion équilibrée, qui se voulait tout à la fois ambitieuse pour les personnes handicapées et respectueuse des spécificités monégasques, notamment topographiques et donc garante du maintien du développement économique et particulièrement du futur développement immobilier du pays. »

Christian Barilaro (HM), a d'emblée salué le long travail du président de la commission des intérêts sociaux et des affaires diverses (Cisad), Thierry Poyet (majorité).

L'élu HM a demandé toutefois au gouvernement de « nommer une personne, elle-même touchée par un handicap, afin de pouvoir vérifier au moment de la construction des bâtiments, et notamment ceux ouverts au public, que les travaux en cours de réalisation respectent les normes d'accessibilité. »

« Une excellente chose ! »

De son côté, Thierry Poyet nous a confié les principales avancées qu'il voit dans cette loi. « Concrètement, la loi impose l'accessibilité sur les constructions neuves, pour les bureaux (parties communes, chaînes de déplacement, toutes parties ouvertes au public) et le logement (quota d'appartements adaptés/adaptables, chaîne de déplacement). Mais surtout, elle impose l'accessibilité de la réception de tout public, pour les organismes chargés d'une mission de Service public. Même si beaucoup a déjà été fait avant cette loi, par le bon sens des uns et des autres, maintenant, il y a des droits, des obligations, et c'est une excellente chose ! Monaco a une politique sociale avancée, elle affiche dorénavant une ambition forte d'intégration de tous, avec des contraintes et des amendes pour les personnes ne respectant pas la législation. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct