“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Une (grosse) poignée de privilégiés visite les stands

Mis à jour le 28/05/2017 à 05:10 Publié le 28/05/2017 à 05:10
Comme lors de tout moment privilégié, une pause photo s'impose !

Comme lors de tout moment privilégié, une pause photo s'impose ! L.M.

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Une (grosse) poignée de privilégiés visite les stands

Après les essais libres, les portes des stands se sont ouvertes pour laisser entrer quelques chanceux. On croise des anciens pilotes, des comédiens, des princesses, des animateurs télé...

Hier, un peu après midi, au pied de la direction de course. Une foule compacte (mais pas trop quand même, VIP oblige) attend, massée devant les portes du circuit. Dans quelques minutes, ces quelques happy few vont pouvoir découvrir les stands, la collection pneu printemps/été 2017, et tous les rouages de ces ateliers éphémères où sont préparés les bolides.

Ils sont invités par les écuries, par les organisateurs, par les sponsors. Ils sont célèbres, ou pas. En tout cas, ils sont privilégiés. À l'entrée, on croise le comédien Roland Magdane : « J'adore les Grands Prix, mais je suis toujours en tournée. Cette fois, j'étais disponible. »

Opération selfie

« Chaque écurie ou sponsor en invite quinze ou vingt. Mais tout cumulé, ça fait du monde », confie une source proche du dossier. Et ce d'autant plus que l'espace est restreint.

Mais attention, on n'est pas dans un musée : la vie continue dans les stands ! Alors célèbre ou pas, on est fermement dirigé par la sécurité au passage des camions.

Ah tiens ! Sur le côté, Alain Prost fait une visite guidée à Jean-Luc Reichmann.

Evidemment, les selfies sont inévitables. Et peu importe qu'on procède à des essais moteurs derrière, qu'on frôle les 150 décibels et que ça fleure bon les gaz d'échappement : les photos, ça ne sent rien, et ça ne fait pas de bruit. Il faut souffrir pour se faire voir. ça tweete à tout va, manière de montrer qu'on faisait partie du gratin.

Les vrais privilégiés

Au détour du stand Ferrari, Christian Estrosi et son épouse, Laura Tenoudji, très arrondie par son futur bonheur, croisent la princesse Charlène. L'occasion d'échanger quelques mots, et la bise.

Un peu plus loin, l'acteur Michel Boujenah, visiblement ravi de sa visite : « On m'a tout expliqué : comment ça fonctionne, ce qu'ils font. C'était vraiment très intéressant. »

Et au milieu de tous ces VIP, un groupe emmené par l'Automobile Club de Monaco : les vainqueurs du Pit-stop Challenge et du concours de simulateur Redbull. Eux aussi visiblement enchantés de ce petit détour. Et si c'était eux, les vrais privilégiés ?

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.