Rubriques




Se connecter à

Une fête de la Saint-Jean dans la chaleur estivale

Alors que le couple princier assistait à l'embrasement du feu de joie depuis le Palais, les danseurs de La Palladienne et ceux de Nice la Belle ont offert un moment de fête aux Monégasques

La rédaction Publié le 24/06/2016 à 05:16, mis à jour le 24/06/2016 à 05:16
Le feu de joie qui a été embrasé, peu après 20 heures, devant le couple princier, a réjoui les Monégasques présents sur la place du Palais. Jean-François Ottonello

Les festivités de la Saint-Jean ont débuté hier soir sur la place du Palais princier. Elles se poursuivent ce soir sur la place des Moulins. Comme traditionnellement, la fête a rassemblé les autorités monégasques, ainsi que les Monégasques et résidents.

 

Peu après 20 heures, les représentants des institutions du pays sont sortis du Palais princier pour honorer le prince Albert II et la princesse Charlène qui n'ont pas tardé à se présenter au balcon pour saluer la foule. Dix-neuf danseurs et danseurs de La Palladienne, la troupe de Caroline Mouflette-Marsan, et trente interprètes de Nice la Belle, compagnie de danse créée par Francis Gag en 1956 et régulièrement présente à Monaco pour la Saint-Jean, se sont installés autour du grand amas de branches et brindilles avant son embrasement. Le grand feu de joie a été allumé sur la place du Palais tandis que les danses folkloriques monégasques et niçoises se sont succédé sous le regard du prince Albert II et de la princesse de Monaco.

La Saint-Jean est, aujourd'hui encore, célébrée dans de nombreux villages. Elle rend hommage à la naissance de Jean-Baptiste, le personnage annonciateur de la venue du Messie. Elle est marquée par un grand feu de joie, en ces jours les plus longs de l'année.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.