“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une évolution considérable en près de trois ans

Mis à jour le 26/12/2018 à 11:23 Publié le 14/12/2018 à 11:23
La manipulatrice devant le pupitre de commande.

Une évolution considérable en près de trois ans

Inauguré le 31 mai 2018, le nouveau pôle SSR (Soins de Suites et de Réadaptation) de La Palmosa a permis de réunir l'ancien SSR de Menton et le Centre de Gorbio sur un seul et même site pour un coût total de 10,3 millions d'euros.

Inauguré le 31 mai 2018, le nouveau pôle SSR (Soins de Suites et de Réadaptation) de La Palmosa a permis de réunir l'ancien SSR de Menton et le Centre de Gorbio sur un seul et même site pour un coût total de 10,3 millions d'euros.

Un chantier colossal de près de trois ans qui a nécessité une réhabilitation complète de L'hôpital de La Palmosa, sous la conduite de Franck Pouilly et permet aujourd'hui une rationalisation des offres de soins. Le nouveau SSR s'étend désormais sur 3 000 m2 et comporte 82 lits, avec un plateau technique ultra moderne, un centre de balnéothérapie et de nombreux services de rééducation. Il a bénéficié du soutien de la Ville de Menton, de l'A.R.S., du Département et de la Principauté de Monaco. D'ici à 2021, c'est un Ehpad flambant neuf qui verra le jour sur le site de Gorbio.

La salle de scanner, rafraîchie, se situe dans les locaux du service radiologie de La Palmosa, au rez-de-chaussée (à droite en entrant dans l'établissement).

Une fois pris en charge, le patient est d'abord orienté vers la salle de préparation (toilettes, coin pour les vêtements, pour les perfusions en cas d'injection d'iode…).

Sitôt la porte blindée franchie, il est placé dans l'appareil et s'allonge sur un lit qui s'enfonce plus ou moins dans le scanner suivant le type d'examen à pratiquer. Au-dessus de lui, un plafond fleuri… Dans une autre salle, du pupitre de commande, la manipulatrice en électroradiologie médicale reçoit les images (aussi en 3D) qu'elle grave sur DVD. Elles sont ensuite analysées et interprétées par un médecin radiologue.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct