“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une dictée en mentonasque dans les collèges et les lycées de la cité

Mis à jour le 15/02/2020 à 11:16 Publié le 15/02/2020 à 11:15
Des élèves appliqués lors de la dictée en mentonasque. 	(DR)

Une dictée en mentonasque dans les collèges et les lycées de la cité

Laurenç Revest et le centre cultural occitan « País Nissart e Alpenc- Nissa Pantais » ont organisé la 15e « Dictaia occitana en mentonasque », pour les élèves des collèges Maurois et Vento et le lycée Curie.

Laurenç Revest et le centre cultural occitan « País Nissart e Alpenc- Nissa Pantais » ont organisé la 15e « Dictaia occitana en mentonasque », pour les élèves des collèges Maurois et Vento et le lycée Curie.

Cette dictée s’est déroulée également dans 38 villes d’Occitanie au début du mois de février, comme à Paris, mais aussi à Barcelona où l’occitan y est langue co-officielle avec le catalan, ou encore à Palma de Majorque et Valéncia. Gratuite et dédiée aux écoliers, collégiens et lycéens des cours d’occitan alpenc (appelé aussi vivaroalpin) d’établissements scolaires de Menton et L’Escarène et d’occitan nissart de Nice et La Trinité, les élèves ont eu une remise de prix (livres et diplômes). Cette dictée a été un jeu-concours ouvert à tous et gratuit. Ce texte a permis à tous ceux qui connaissent un peu la langue de tenter de l’écrire, toutes les graphies étant acceptées.

Dictée enregistrée pour la radio

Le but : motiver les élèves, redonner une image positive de la langue toujours présente dans villes et villages de la vallée aujourd’hui.

L’événement de la dictée a été enregistré pour la radio www.nissapantai.com qui peut s’écouter aussi depuis le téléphone portable. Notre langue est bien moderne aussi !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.