Une délégation va visiter les familles de l'Hélios qui émettent encore des "réserves" sur la rénovation de leur logement

Dans un communiqué, le Conseil national annonce mettre en place un outil de communication permettant aux familles des informations claires sur leur résidence. Dans quelques jours, une délégation va également visiter chaque appartement

Thibaut Parat Publié le 15/12/2022 à 09:39, mis à jour le 15/12/2022 à 12:28
En 2018, à l’instar des Jardins d’Apolline, la résidence domaniale de l’Hélios avait été au cœur d’un scandale après la mise à jour de malfaçons. Photo J.-F. Ottonello

Alors que ce lundi, en séance publique budgétaire, l’élu Primo! Franck Lobono évoquait des "malfaçons" (Il évoquait des "problèmes flagrants: le parquet qui s’enfonce, les baies vitrées qui ne ferment pas, la pluie qui rentre dans les appartements", ndlr) à l’Hélios et une absence d’interlocuteurs, subies par 17 familles récemment relogées après le scandale de 2018, le Conseil national a dégainé ce mercredi un communiqué sur le sujet.

Avec des termes plus pondérés. Il est désormais question de résidents ne parvenant pas à obtenir de l’administration monégasque "des informations claires et centralisées auprès d’un même interlocuteur" pour "faire constater les dernières réserves de parfait achèvement, suite aux travaux de réhabilitation de cette résidence".

Rien de comparable, donc, à la situation de 2018.

Depuis cette intervention orale, l’association des résidents d’Hélios a été contactée par Albert Croesi, qui avait géré les dossiers sensibles de l’Hélios et des Jardins d’Apolline, afin de coordonner, le 21 décembre prochain, la visite d’une délégation dans chaque appartement concerné.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.