“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une cure d'art(s) au lycée Curie

Mis à jour le 06/04/2018 à 05:04 Publié le 06/04/2018 à 05:04
Danse, musique, art contemporain, théâtre, installations et autres performances artistiques étaient au programme des Curie d'arts, hier.

Danse, musique, art contemporain, théâtre, installations et autres performances artistiques étaient au programme des Curie d'arts, hier. Michael Alesi

Une cure d'art(s) au lycée Curie

Quand les élèves du lycée Curie, du collège de la Villa blanche, du lycée Saint-Joseph, de Sciences Po, de l'IUT de Menton et du lycée Paul-Valéry se réunissent pour mettre la main à l'œuvre, cela donne… les Curie d'Arts.

Quand les élèves du lycée Curie, du collège de la Villa blanche, du lycée Saint-Joseph, de Sciences Po, de l'IUT de Menton et du lycée Paul-Valéry se réunissent pour mettre la main à l'œuvre, cela donne… les Curie d'Arts. Une manifestation propre au bassin scolaire mentonnais qui soufflait hier, au lycée Curie, ses onze bougies. Une ode aux arts de toutes sortes. Mais aussi - et surtout - aux jeunes qui partagent, le temps d'un après-midi, des projets artistiques réalisés tout au long de l'année.

Signalétique très alchimique

Théâtre autour de Shakespeare, Feydeau et Giraudoux, performance de dripping (la technique, utilisée par Jackson Pollock, qui consiste à faire couler ou à projeter de la peinture sur une toile), exposition de phrases, ou « d'objets fermés, ouverts par les élèves », comédie musicale et autres fruits d'un bouillonnement culturel, pas un des supports artistiques ne manquait, au fond, à l'appel. Chacun des travaux présentés hier trouvant sa place dans le programme pédagogique des classes représentées. Quel meilleur exemple qu'une exposition au sol d'une signalétique - atypique - réalisée par les élèves apprenant les Métiers de l'enseigne et de la signalétique au lycée Curie. À partir de polices de caractère qu'ils ont eux-mêmes inventées en piochant dans les symboles alchimiques. Le logo et les affiches ? Ils ne dérogent pas à la règle : ce sont bien des lycéens en bac pro enseigne lumineuse qui les ont conçus. Art appliqué…


La suite du direct