“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une courge géante, reine des selfies en coeur de ville

Mis à jour le 20/08/2018 à 05:27 Publié le 20/08/2018 à 05:26
La courge vient de Châteaurenard.

La courge vient de Châteaurenard. Eric Ottino

Une courge géante, reine des selfies en coeur de ville

Un restaurateur antibois a eu cette originale idée pour animer la rue Thuret tout l'été

Est-ce l'unique vestige d'un passage anonyme de Cendrillon dans les rues de la cité des Remparts ? En tout cas, nulle pantoufle de verre n'a été retrouvée aux abords de cette citrouille géante, qui a peut-être plus tôt été un carrosse scintillant de mille éclats.

Une citrouille de 471 kg !

Blague à part, une courge géante s'est bel et bien installée dans la vieille ville antiboise durant l'été, au croisement des rues Thurey et des Casemates. Affalée sur des palettes en bois, la gargantuesque cucurbitacée n'est évidemment pas là par hasard. Sa présence est l'œuvre du restaurateur Florent Corsini, gérant du Potager de Jules, du Bistrot de Jules et du restaurant Don Juan chez Florent, trois établissements installés à la même adresse que cette courge de 471 kg, star estivale de la vieille ville et reine des selfies « nature morte ».

« Tous les matins on la sort pour animer la rue. Et on la rentre le soir avec un transpalette, raconte le créateur de cette animation incongrue. Elle vient de Châteaurenard. C'est un producteur spécialisé dans les courges géantes qui me l'a vendue. Je trouvais que c'était une idée originale pour animer le quartier. »

Et comment ! D'après Florent Corsini, ils ne seraient pas moins d'un millier, chaque jour, à s'arrêter pour immortaliser le carrosse de Cendrillon… enfin, ce qu'il en reste.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.