“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une compétition de voltigeurs et… voltigeuses

Mis à jour le 01/11/2016 à 05:19 Publié le 01/11/2016 à 05:19
De gauche à droite, Claire Mercuriot lors de son atterrissage sur la plage de Cabbé et Barbara Frediere au moment de décoller sur le site du Mont Gros, à 680 mètres d'altitude.

De gauche à droite, Claire Mercuriot lors de son atterrissage sur la plage de Cabbé et Barbara Frediere au moment de décoller sur le site du Mont Gros, à 680 mètres d'altitude. Sébastien Botella et S.W

Une compétition de voltigeurs et… voltigeuses

Aujourd'hui s'achève la 2e édition de « Roq'Acro » sur la plage de Cabbé, à Roquebrune. Le concours national de parapente acrobatique réunit une vingtaine de sportifs dont Claire, Alice et Barbara

Qui a dit que la voltige en parapente était une discipline exclusivement masculine ?

Sûrement pas Alexandra Golovanow, membre de Roquebrun'Ailes et organisatrice de la deuxième édition de la compétition « Roq'Acro » qui s'achève, aujourd'hui, sur la place de Cabbé à Roquebrune-Cap-Martin. « Il n'y a que 10 % de femmes dans le milieu du parapente. C'est peu mais pour ce concours national de voltige, trois femmes ont tout de même décidé de relever le défi », souligne-t-elle.

« Les femmes font preuve de finesse...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct