“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Une centaine de retraités, malgré la chaleur

Mis à jour le 23/06/2017 à 05:30 Publié le 23/06/2017 à 05:29
Avec les nouvelles mesures fiscales en France, ils pourraient perdre 9 % de pouvoir d'achat l'an prochain, selon leurs calculs.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une centaine de retraités, malgré la chaleur

Devant les caisses sociales, les aînés ont chaud.

Devant les caisses sociales, les aînés ont chaud. Très chaud. Mais ils sont là, malgré la canicule. Ils y sont parce que c'est ici que se décide le montant de leur pension de retraite.

Ils montreraient bien les dents, mais encore faudrait-il qu'il puisse les payer. Parce qu'avec la retraite, ils ont basculé sous le régime sécu française, à la diète. Michèle a travaillé 43 ans dans une usine qui a délocalisé. Jeune retraitée depuis deux ans, elle a renoncé à certains soins : « Je ne vais plus chez le dentiste et je ne change pas mes lunettes. Je n'en ai plus les moyens. Pour mes lunettes, j'ai des verres spéciaux qui coûtent plusieurs centaines d'euros. À Monaco, je ne payais rien, zéro. En France, la sécu me donne une vingtaine d'euros, et ma mutuelle une centaine. Je ne peux pas me le permettre. »

Alex Falce, représentant de l'URM, espère beaucoup du nouveau conseiller de gouvernement ministre. « Lui au moins, il ouvre la porte. Pas comme le précédent qui disait « Je ne suis pas seul au gouvernement ». On va lui demander une entrevue pour déposer nos revendications, en espérant qu'on sera entendus. » Il a également annoncé à la foule que l'URM a reçu un courrier de l'Union internationale de syndicats des retraités et pensionnés, qui leur apporte tout leur soutien et a mis leurs revendications sur la table de la 106è conférence mondiale du travail, un événement organisé par l'Office international du travail, branche des Nations Unies, à Genève.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.