“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Une belle victoire et deux matchs indécis

Mis à jour le 15/10/2016 à 05:06 Publié le 15/10/2016 à 05:06
L'équipe du groupe SMEG/SMA a pris le dessus sur UBS Monaco dont c'était la première participation au Challenge Rainier-III.

L'équipe du groupe SMEG/SMA a pris le dessus sur UBS Monaco dont c'était la première participation au Challenge Rainier-III. PdT

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une belle victoire et deux matchs indécis

À la vue du score final (4-0), on pourrait penser que le groupe SMEG/SMA n'a fait qu'une bouchée d'une équipe d'UBS Monaco un peu tendre qui inaugurait sa première participation au Challenge Rainier-III.

À la vue du score final (4-0), on pourrait penser que le groupe SMEG/SMA n'a fait qu'une bouchée d'une équipe d'UBS Monaco un peu tendre qui inaugurait sa première participation au Challenge Rainier-III.

Quatre buteurs différents

Il n'en était pourtant rien et la rencontre était très plaisante à suivre, sans le moindre carton jaune à déplorer, ce qui est plutôt rare et mérite d'être souligné ! Mené 2-0 à la mi-temps, UBS réalisait de belles actions qui ne se concrétisaient malheureusement pas au tableau d'affichage, et pouvait compter sur une belle forme physique de ses joueurs.

Le groupe SMEG/SMA confirmait sa victoire, inscrivant deux buts supplémentaires en seconde période, témoignant d'une belle complémentarité avec quatre buts marqués par quatre joueurs différents.

Pendant ce temps, c'est une victoire aux forceps qu'obtenait la SBM Offshore face à la Mairie qui s'inclinait 5 buts à 4. Le match était très équilibré en première mi-temps qui s'achevait sur un score nul d'un but partout. Dès la reprise, l'ascendant pris par la Mairie se concrétisait par un triplé du numéro 7, Sébastien Charles, en dix minutes !

Mais l'euphorie était de courte durée car la SBM Offshore reprenait le jeu à son compte et revenait progressivement au score. À la 66e minute, tout était à refaire pour la Mairie après l'égalisation du numéro 9, Sébastien Billon, lui aussi auteur d'un triplé. Dix minutes plus tard, une sortie délicate du gardien de la Mairie entraînait un penalty transformé qui donnait la victoire à la SBM Offshore dans un match particulièrement indécis. Aucun carton jaune pour les deux équipes qui tenaient leurs supporters en haleine tout au long de la rencontre.

Les pompiers ont eu chaud !

C'est un peu le même scénario auquel assistaient les spectateurs au stade des Moneghetti. Les Pompiers de Monaco, solides techniquement et physiquement, croyaient bien tenir leur victoire sur la SBM Administration en menant trois buts à zéro mais c'était sans compter sur la réaction de leurs adversaires, emmenés par Boris Olive, Benoît Biancheri et leur capitaine Vincent Lung, qui remontaient, lentement mais sûrement, au score jusqu'à obtenir le match nul avec leurs adversaires (3-3).

Chaque formation pouvait compter sur un doublé de leur attaquant, Marc Ledanois côté Pompiers et Mounir El Hajraoui pour la SBM Administration.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.