“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Hameaux de Sospel coupés du monde: les 4 points à retenir de l'énorme chantier e...

Deux lycéens mentonnais à l’Académie des Sciences

La fête foraine de Monaco ouvre ses portes ce vendredi à 14h

Dimanche, venez participer au nettoyage des plages en face au casino de Menton

Impressionnant et en avance sur les délais, le chantier sur le barrage naturel au pied de l'effondrement est un combat contre la montre, face aux jours pluvieux et surtout à la menace des crues potentiellement dangereuses pour le centre-bourg de Sospel.

Études et travaux : où en est-on ?

Un Turinois dérobe 525€ de jetons au Sun Casino

Mis à jour le 23/07/2018 à 05:10 Publié le 23/07/2018 à 05:10
Le joueur italien a usé de la méthode pas très inventive de l'empalmage pour voler le Sun Casino.		(Archive photo Michaël Alesi)

Un Turinois dérobe 525€ de jetons au Sun Casino

Combien de joueurs ont-ils tenté de soutirer quelques jetons dans les casinos à l'aide de méthodes peu honnêtes ?

Combien de joueurs ont-ils tenté de soutirer quelques jetons dans les casinos à l'aide de méthodes peu honnêtes ? Toutefois, tricher n'a pas servi à grand-chose à un Turinois quinquagénaire peu scrupuleux…

Il croyait duper les croupiers et caméras de sécurité du « Sun Casino » avec une supercherie connue et risquée : l'empalmage.

Méthode pas très inventive et surtout suffisante pour éveiller les soupçons… Elle consiste à déposer un jeton sur le tapis vert et en récupérer d'autres au retour avec la même main grâce à un ruban adhésif double face dissimulé dans la paume.

Pourquoi cet ouvrier du bâtiment a-t-il pris autant de risques dans la nuit du 18 au 19 juillet dernier ?

L'addiction au jeu, d'une part, et la motivation financière afin de se refaire d'autre part, pour un maigre « gain » de 525 euros qu'il a dû...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct