“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un terrain de padel en accès libre sur le port de Monaco

Mis à jour le 04/08/2019 à 19:11 Publié le 04/08/2019 à 19:15

Un terrain de padel en accès libre sur le port de Monaco

Ouvert depuis début août sur le port Hercule, le terrain de padel ne désemplit pas. Nous aussi, on a voulu taper quelques balles au "Padel in town". Venez essayer, c'est gratuit jusqu'au 25 août!

Si vous n’avez jamais entendu parler de padel jusqu’à aujourd’hui, ne vous inquiétez pas. Ce sport, à mi-chemin entre le tennis et le squash, fait peu à peu son apparition dans l'Hexagone. Jusqu’au 25 août, Monégasques et touristes bénéficient, gratuitement, d’un terrain sur le port Hercule. L’occasion était bien trop belle pour ne pas s’essayer à l’art du padel.

Vitre et grillage autorisés

Avant de commencer la partie, Yan Hazan, le directeur sportif du Club de Tennis Padel Soleil de Beausoleil, - club mettant à disposition le terrain - nous briefe sur les règles de ce sport.

"Ça se joue en double, 2 contre 2. Il faut faire passer la balle par-dessus le filet évidemment et la balle doit rebondir avant de toucher une paroi." Au padel, grillage et vitre sont autorisés, "on peut se servir des parois pour renvoyer la balle… Un peu comme au squash", poursuit le directeur sportif. Une fois les consignes en tête, il est temps de se lancer.

Yan m’envoie les premières balles doucement, le temps que je m’habitue à la raquette. Plus petite et plus lourde qu’une raquette de tennis, il faudra quelques échanges pour gérer la force de renvoi.

"Ce que l’on cherche dans le padel, ce n’est pas à marquer le point, mais d’amener l’autre à la faute", explique-t-il entre deux échanges. "Mais même un débutant peut trouver ses marques et s’amuser." Et il a raison!

Une finale et des champions

Au bout de quelques minutes, même si les gestes sont parfois approximatifs et que certaines balles finissent en dehors du terrain, le plaisir est indéniable. On finit essoufflé mais avec le sourire. Avec les journées ensoleillées, on vous préconise le port de la casquette et d’apporter une grande bouteille d’eau, car situé sur le port, le terrain est en plein soleil.

Pour promouvoir ce nouveau sport, seront organisées le 18 août prochain, les finales homme et femme du tournoi P1000.

En ouverture du tournoi, un match d’exhibition sera joué par Federico Chingotto et Juan Tello, respectivement 19e et 21e joueurs mondiaux.

On se quitte sur les bons conseils du coach: "Pour devenir un bon joueur de padel, il faut s’entraîner et prendre du plaisir."

À l’initiative de ce projet, le club Tennis Padel Soleil, son propriétaire, Fabrice Pastor, et la mairie de Monaco. Ces deux derniers avaient l’envie commune de promouvoir cette pratique sportive et ludique.

L’objectif est donc de mettre en lumière le padel mais aussi, de conquérir de nouveaux adeptes. "Nous avons des adhérents de 5 à 80 ans", se réjouit Yan Hazan, le directeur sportif du club beausoleillois. Et de conclure: "C’est ouvert à tous! Le padel est plus facile que le tennis, pas besoin d’être un bon joueur pour s’amuser sur un terrain. Il suffit de regarder les matchs des professionnels, on les entend se marrer sans cesse."


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.