“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un temple de l’auto sur le port Hercule

Mis à jour le 28/02/2019 à 10:05 Publié le 28/02/2019 à 10:04
Un karting au bioéthanol.
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Un temple de l’auto sur le port Hercule

Le 3e Salon international de l’automobile de Monaco s’ouvre aujourd’hui sur le quai Albert-Ier. On vous montre ce qui vous y attend

Un conseil : ne venez pas trop couvert. Contrairement à l’an dernier, le soleil brillera sur le 3e Salon international de l’automobile de Monaco, qui s’ouvre aujourd’hui sur le port Hercule. Et sous les tentes transparentes qui abritent les quatre pavillons de cette troisième édition, il fait chaud. Très chaud. Nous l’avons constaté hier, au moment où toutes ces belles mécaniques étaient en train de prendre place dans ces grands espaces dédiés à toutes les voitures, de tous styles, pour tous les goûts.

« On couvre tout le spectre de l’automobile », assure Thierry Hesse, l’ancien patron du Mondial de l’auto, qui a monté le Siam avec son fils Nicolas, lequel en tient aujourd’hui le volant.

Une Smart blindée pour les superyachts

Avant que les représentants des institutions de la Principauté n’arpentent les pavillons, tout au long de la matinée d’aujourd’hui, nous avons jeté un œil en avant-première sur ces beautés mécaniques qui seront exposées jusqu’à dimanche. Pêle-mêle, au gré de la balade sous les grandes tentes transparentes, le public pourra, par exemple, tomber sur cette Smart blindée, une petite voiture grise tout juste mise sur le marché, et que devraient s’arracher des propriétaires - tout autant blindés - de superyachts.

On peut aussi difficilement rater les trois sublimes Lamborghini qui sont exposées ici. Dans ce même pavillon, les concessionnaires monégasques exposent leurs derniers et plus beaux modèles.

Une marque lancée à Monaco

Un peu plus loin, on se penche sur l’avenir de l’automobile et, singulièrement, sur les moyens de transport utilisant des énergies propres. Un prototype attire forcément l’œil. Il s’agit d’une voiture de course blanche, 100 % électrique. On cherche la marque sur la carrosserie. Introuvable. Normal. « C’est une ERC, pour e-Racing Car », révèle Christophe Troubat, le directeur des opérations de ce constructeur vendéen venu à Monaco justement pour lancer sa marque.

Juste à côté, on assiste à l’installation sur pilotis d’un karting fonctionnant au bioéthanol, garé au pied du premier bateau électrique de transport de passagers, qui sera mis à l’eau lundi, pour la première fois en mer, devant le Yacht-club. Garée juste en face, la magnifique Tecno Montecarlo GPL, équipée d’un moteur Alfa Romeo 8 cylindres, qui sera engagée dans des courses d’endurance cette saison, comme les 24 Heures de Dubaï.

Il y avait déjà du beau monde, hier, sous les tentes du port Hercule. Et encore, les concept-cars n’étaient pas encore arrivés… De quoi ravir les passionnés d’automobile jusqu’à dimanche.

Deux Mustang, pour le plaisir...
Les derniers préparatifs, hier, avant l’ouverture du 3e Salon de l’auto, aujourd’hui.
Les derniers préparatifs, hier, avant l’ouverture du 3e Salon de l’auto, aujourd’hui. A.C.
Une Smart blindée, idéale comme toy de superyacht.
Une Tecno Montecarlo 100 % GPL.
Ce proto de marque inconnue sera lancé à Monaco.
Les Lamborghini (Huracan Performante Spyder, Huracan Performante et Aventador S Roadster).

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.