“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un spectacle éphémère créé spécialement pour Monaco

Mis à jour le 17/08/2019 à 10:18 Publié le 17/08/2019 à 10:18
Venues du Japon, ces deux artistes excellent au monocycle.

Un spectacle éphémère créé spécialement pour Monaco

L’histoire entre le Cirque du Soleil et Monaco commence en 2018, lorsque la Société des Bains de Mer leur commande un show pour le Monte-Carlo Sporting Summer Festival.

L’histoire entre le Cirque du Soleil et Monaco commence en 2018, lorsque la Société des Bains de Mer leur commande un show pour le Monte-Carlo Sporting Summer Festival. Avec pour thème : « Le casino des années 1920 ».

La troupe rend hommage à la terre monégasque en faisant des clins d’œil à la navigation et aux jeux. Le public est conquis.

Pour cette deuxième année consécutive, la troupe est revenue avec un nouveau metteur en scène, Pierre Lapointe. Cette édition 2019 trimballe les spectateurs dans un restaurant bariolé, Bôcca, mais quelques touches de la Principauté y figurent. « On fait quelques références au Casino de Monte-Carlo, surtout dans le style et les décors », raconte l’auteur aux Disques de platine.

Bôcca est donc une performance imaginée pour le festival d’été de la SBM. La troupe y est habituée puisque cela fait partie de leur talent : créer des productions exclusives pour leurs clients. Ainsi, après son escale monégasque, l’équipe partira vers d’autres contrées, notamment New York, Las Vegas et Dubaï, où d’autres projets sont en cours de réalisation.

La particularité de ces spectacles : leur éphémérité. « C’est un spectacle qui vit cinq jours et puis après il est oublié. Nous sommes déjà sur un autre projet », conclut le directeur artistique, Manuel Bissonnette.

Davantage en tournée dans des grandes salles de concert ou des chapiteaux, il a fallu s’adapter à la salle des Étoiles qui se révèle être plutôt petite pour un show de cette envergure.

Les décors sont donc conçus pour prendre peu de place grâce à un système de pliage. Artistes et équipe technique se relaient entre chaque tableau pour rapidement changer les installations. S.C.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct