Rubriques




Se connecter à

Un show très pou pou pidou pour Camille à La Turbie

Samedi, la soirée festive et solidaire organisée par le CCAS au bénéfice d'une famille turbiasque s'est révélée une belle réussite.

MARIE-EVELYNE COLONNA Publié le 22/06/2016 à 05:11, mis à jour le 22/06/2016 à 05:11
« I'm a good girl » : un tableau très « poupoupidou » des So Angel's qui ont ravi le public. M.-E.C.

Il s'agissait de récupérer des fonds pour aider au financement de la mise en accessibilité de l'appartement familial au fauteuil roulant de Camille, 6 ans, privée d'autonomie.

À partir de 19 h 30, 250 personnes prennent possession de la salle polyvalente décorée par les services techniques de la ville et transformée en discothèque. À 20 h 30, le maire Jean-Jacques Raffaele, venu en famille, se félicite de la solidarité turbiasque, puis Virginie et Jean-Philippe, les parents de Camille, remercient chaleureusement les convives de leur présence. Place au spectacle. Les danseuses de country de l'ASCT offrent trois danses, préambule bon enfant à la suite : un show cabaret au cours duquel les quatre danseuses de « So Angel's » alterneront avec Eric Ferrari, crooneur, et Chantal, chanteuse à voix, livrant des tubes des années 60.

 

21 h 35 : l'ambiance monte encore d'un cran : vêtues de plumes, les « So Angel's » livrent I'm a good girl très « pou pou pidou », Eric enchaîne avec O Danie-ella puis Chantal avec Vous les copains… Les danseurs de rock n'y tiennent plus et se lancent, le temps que reviennent les « So Angel's ». C'est un cancan endiablé et ovationné qui mettra fin à la partie « cabaret », libérant les danseurs qui s'emparent du dance-floor, sur des tubes des années 80 livrés par Éric et Chantal.

À 23 h, le DJ de l'équipe prend les manettes, jusqu'à la dernière danse, à 1 h du matin. Il reste encore une soixantaine de convives danseurs. Autour du buffet et du bar, qui ont connu un grand succès, Sandrine Rocca, vice-présidente du CCAS et son équipe de bénévoles commencent à souffler, après deux jours de travail intense. Mais il faut encore tout ranger. Le compte précis des sommes récoltées pour Camille attendra lundi.

 

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.