“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Un salon du mariage petit mais efficace

Mis à jour le 19/02/2018 à 05:13 Publié le 19/02/2018 à 05:13
Ces futurs mariés ont trouvé leurs alliances au salon « Wedding in Monaco ».	(Ph. A.C.)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un salon du mariage petit mais efficace

Alise Deice et Samba Diagne se marient le 9 juin prochain.

Alise Deice et Samba Diagne se marient le 9 juin prochain. Ils commencent à s'activer pour les préparatifs du plus beau jour de leur vie. Pas un mince chantier puisque, hier matin encore, il manquait au couple niçois les alliances, la décoration, le costume de monsieur, le maquillage de madame et le DJ. Dans l'après-midi, après être passés au salon du mariage « Wedding in Monaco », qui se tenait au-dessus du Café de Paris, ils sont repartis soulagés. « Nous avons trouvé les alliances, la déco et la personne qui va nous organiser le mariage, sourient les deux tourtereaux. C'est un petit salon mais il est efficace. On trouve à peu près tout pour organiser un mariage. Et les prestations sont de standing. »

« À taille humaine »

En clair, ces deux-là nagent dans le bonheur. Côté exposants, aussi, semble-t-il. « Je fais beaucoup de salons du mariage, et depuis longtemps, expose Laurent Carlès, l'artisan joaillier qui a trouvé les alliances d'Alise et Samba - il tient une boutique à Beaulieu et un atelier à Nice. Celui-ci est à taille humaine, on peut prendre le temps de s'occuper des clients. C'est très agréable. »

Voilà qui fera plaisir aux organisateurs du salon, la société niçoise « Riviera mariages », qui relançaient hier ce salon après trois ans d'absence. La fréquentation est aussi un bon indicateur de la réussite de ce petit salon puisque, d'après Céline Héros et Christophe Mothé, près de 300 personnes sont passées ici tout au long de la journée.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.