Rubriques




Se connecter à

Un réseau social à l'ancienne

Comment promouvoir la destination Cap-d'Ail ?

O.V.M. Publié le 07/06/2017 à 05:09, mis à jour le 07/06/2017 à 05:09
Les participants de cet Eductour posent sur le bord de mer devant la villa Les Funambules de Sacha Guitry.
Les participants de cet Eductour posent sur le bord de mer devant la villa Les Funambules de Sacha Guitry. O.V.M.

Comment promouvoir la destination Cap-d'Ail ? À cette question, on serait tenté de dégainer « réseaux sociaux », « influenceurs » ou « bloggeurs » et suivre la tendance. Même si la commune mise aussi sur ces techniques numériques, l'office du tourisme a une technique « à l'ancienne » qui a fait ses preuves et qui bénéficie d'un atout majeur : le vrai contact et la chaleur humaine.

 

Ce moyen, c'est un « éductour ». Un quoi ? Un voyage organisé à destination des professionnels du tourisme afin qu'ils puissent découvrir dans les meilleures conditions possible la ville et ses charmes et qu'ils conseillent ensuite la destination Cap-d'Ail à leurs clients. Pour les plus jeunes de nos lecteurs : un réseau social, mais en vrai avec une découverte de la ville en live analogique.

Ces jours-ci, on a ainsi pu voir des petits groupes se promener dans la ville et découvrir ses - très nombreux - atouts touristiques grâce aux hôtesses de l'office du t ourisme. Pour cet éductour, Barbara Jakobowski avait réuni des employés ou responsables d'offices du tourisme et de l'hôtellerie car « les offices de tourisme et les hôteliers restent les meilleurs promoteurs d'un site ou d'une ville ». Ces professionnels du département au contact direct avec la clientèle touristique, maintenant qu'ils connaissent bien Cap-d'Ail, pourront ainsi délivrer une information de qualité et conseiller Cap-d'Ail pour ses plages, ses promenades, ses jardins, ses randonnées ou son patrimoine culturel et architectural, entre autres… Alors, combien de « j'aime » ?

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.