“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un problème ? L’ALM est là

Mis à jour le 11/03/2019 à 10:23 Publié le 11/03/2019 à 10:23
Le bureau de l’Association des locataires de Monaco reçoit tous les jeudis, à partir de 15h30.

Le bureau de l’Association des locataires de Monaco reçoit tous les jeudis, à partir de 15h30. L.M.

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Un problème ? L’ALM est là

Depuis des années, s’il y a bien un interlocuteur à rencontrer quand on a un pépin dans sa location de logement, c’est l’Association des Locataires de Monaco.

Depuis des années, s’il y a bien un interlocuteur à rencontrer quand on a un pépin dans sa location de logement, c’est l’Association des Locataires de Monaco. Sylvie Ciantelli, la présidente, Jannine Martinez Allolio, la vice-présidente, et Alain Gaspard, le trésorier, accueille tous les jeudis dans leurs locaux, situés au 28 boulevard Rainier-III, dans les coursives sous la gare SNCF.

Leur rôle ? Démêler les soucis des uns et des autres, avec des propriétaires parfois indélicats, qui profitent de la pénurie de logements pour durcir les clauses des baux.

« On en voit de toutes les couleurs »

« Nous demandons systématiquement les baux, et on en voit de toutes les couleurs ! Nous, nous sommes là pour dire le droit », explique la vice-présidente. Ils donnent les textes de lois, indiquent les démarches, et parfois, ils aiguillent vers des avocats spécialisés.

« Il y a très peu de règles dans le secteur libre, et la plupart datent du XIXe siècle », poursuit Jannine Martinez Allolio.

Sylvie Ciantelli poursuit : « Comme on est à Monaco, les gens pensent souvent que tout va bien se passer, et ils ne prennent pas la peine de lire leur bail. »

Alors ils signent des contrats dans lesquels ils s’engagent parfois à « refaire le carrelage » ou encore à « changer les interrupteurs » avant de partir.

L’association tiendra son assemblée générale ce jeudi 14 mars, à 18 h, dans la salle Charles-Soccal au 28 boulevard Rainier-III.

Une bonne occasion d’aller faire connaissance !

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.