“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un Printemps des Arts 2017 sous le signe de l'ouverture

Mis à jour le 14/10/2016 à 05:03 Publié le 14/10/2016 à 05:03
La jeune violoncelliste Ivan Karizna a ouvert la conférence de presse dans le tunnel Riva.

La jeune violoncelliste Ivan Karizna a ouvert la conférence de presse dans le tunnel Riva. T.M.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un Printemps des Arts 2017 sous le signe de l'ouverture

Jeunes concertistes lancés sur scène, l'orchestre de Kinshasa de retour, la création d'un label et d'une application… L'événement sera même diffusé 24h/24 sur une web radio « Parfaite »

Le programme de la 33e édition du Printemps des Arts a été dévoilé à l'heure des premières bourrasques automnales - mais au sec, hier midi, dans le tunnel Riva. Un lieu insolite, comme de tradition, pour un festival 2017 résolument axé sur la jeunesse et l'ouverture.

Du 17 mars au 8 avril, huit thématiques composeront l'événement placé sous la présidence de la princesse Caroline : « Berlioz le révolutionnaire », « Musique de la Renaissance », « Concept piano », « événement Congo », « Monaco Music Forum », « Un voyage surprise à Monaco » - intra-muros ! -, « Journée des Conservatoires » et « Jeunes talents ».

« Former un public »

De grands classiques, comme le portrait d'un compositeur (le « romantique » Berlioz). Des rencontres et concerts autour de la Renaissance. Des tables rondes, expositions, master-classes ou encore la caravane musicale qui sillonnera le département… Mais aussi des nouveautés et un retour notoire.

L'espace d'une journée, le « Monaco Music Forum » permettra par exemple de découvrir de pures créations musicales à l'auditorium Rainier-III. Alors que, quatre ans après y avoir fait forte impression, l'orchestre kimbanguiste de Kinshasa (Congo) fera son retour en Principauté pour un concert exceptionnel avec le Philharmonique de Monte-Carlo le 1er avril.

Quant aux « Jeunes talents », ils propulseront pour la première fois des concertistes d'avenir, tels Rachel Koblyakov (violon) ou Ivan Karizna (violoncelle), sur les scènes de la Villa Ephrussi de Saint-Jean-Cap-Ferrat ou du Yacht-club de Monaco. « On essaye d'associer beaucoup de gens et d'écoles, parce que c'est très important de former un public pour demain. C'est aussi la création (...) et Monaco est à la pointe depuis très longtemps en ce qui concerne la création », note le conseiller artistique du festival, Marc Monnet.

Savant mariage du passé et de l'avenir, le Printemps des Arts passe également un cap en créant son propre label - avec pour objectif d'éditer quatre CD - et une application mobile permettant, notamment, d'écouter « La Radio parfaite » et sa programmation en continu autour des œuvres, concerts et rencontres avec les artistes.

« Inattendu, surprenant »

« Au fil du temps, le Printemps des Arts a su se réinventer avec, à chaque fois, un programme inattendu, surprenant et, de toute façon passionnant », appuie Patrice Cellario, conseiller de gouvernement-ministre de l'Intérieur, venu marquer le soutien indéfectible du gouvernement princier et saluer le travail des équipes du festival. Un collectif d'ailleurs aperçu par bribes lors du film de présentation entrecoupé de superbes clichés backstage d'Olivier Roller.

« L'excellence et l'ouverture ne sont pas incompatibles si les convictions qui sont portées sont hautes. Et ces convictions méritent d'être répétées, au fil des années. Aristote ne disait rien d'autre quand il écrivait que "l'excellence est un art que l'on n'atteint que par l'exercice constant". C'est ainsi que le fil des ans nous permet d'aller plus loin, ensemble », résume d'un trait de plume la princesse Caroline.

T.M.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.