“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un fastueux mariage indien aux 700 invités attendus Des précédents sur la Côte d'Azur

Mis à jour le 01/11/2016 à 05:20 Publié le 01/11/2016 à 05:20
En avril 2011, au cours d'un extravagant mariage indien, le marié, Gaurav Assomull, avait traversé la place du Casino à cheval pour rejoindre sa promise à l'hôtel Hermitage.

En avril 2011, au cours d'un extravagant mariage indien, le marié, Gaurav Assomull, avait traversé la place du Casino à cheval pour rejoindre sa promise à l'hôtel Hermitage. archives Franz Chavaroche

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un fastueux mariage indien aux 700 invités attendus Des précédents sur la Côte d'Azur

La noce démesurée et extravagante s'étendra sur plusieurs jours cette semaine, avec notamment, vendredi, un cortège traditionnel de tous les invités à Monte-Carlo

C'est le rendez-vous de tous les superlatifs. Cette semaine, Monaco accueillera, pour la deuxième fois de son histoire, un gigantesque mariage indien. Près de 700 convives sont attendus pour assister à l'union d'un jeune couple issu de deux riches familles de New Delhi, qui ont choisi la Principauté pour unir leur destin.

« C'est une chance pour Monaco d'accueillir un tel événement privé qui va totaliser 3 500 nuitées dans les établissements de la Principauté », se félicite le directeur du Tourisme (DTC), Guillaume Rose, qui a rencontré les futurs époux en Inde pour parler des préparatifs.

L'art de vivre à la monégasque

Depuis quelques années, la DTC a développé une stratégie pour capter l'organisation de grands événements familiaux en Principauté. Notamment de familles indiennes, dont celles des mariés de la semaine qui ont été convaincues par les équipes de la DTC à New Dheli d'organiser leur union à Monaco. Et Guillaume Rose confie avec le sourire ce que lui a dit le jeune couple qui s'unira ce week-end : « Ils m'ont dit que c'est moins cher pour eux de se marier à Monaco, car en Inde, ils auraient dû inviter 5 000 personnes au mariage. »

Pour les 700 happy few de ce mariage hors normes, à 98 % des Indiens, la quintessence de l'art de vivre à la monégasque leur est réservée.

Logés à l'Hôtel de Paris, à l'Hermitage, au Fairmont, au Monte-Carlo Bay ou au Méridien, les convives, dont beaucoup résident à Londres, iront de soirée en soirée. L'une des plus majestueuse ? Celle prévue au Grimaldi Forum où les mariés ont réservé rien de moins que les 4 000 m2 de l'espace Ravel pour un dîner de pré-mariage XXL. Tous les décors, les lustres et les tentures pour l'événement ont été construits en Inde et transportés par cargo jusqu'en Europe. Les festivités doivent ensuite se poursuivre dans le week-end à la Salle Garnier puis à la salle des Étoiles.

Plusieurs millions d'euros dépensés

Selon quelques indiscrétions, l'événement représente à lui seul une enveloppe de deux millions d'euros dépensés en Principauté par les familles organisatrices.

En 2011 déjà, quelques mois avant le mariage princier, Monaco avait accueilli la noce de deux jeunes indiens. Une fantaisie orientale marquée notamment par la présence d'éléphants sur la place du Palais (Lire ci-dessous). Pas d'éléphants ni de chevaux cette fois-ci sur la place du Casino, sécurité oblige. Mais l'ensemble de la noce devrait former un cortège traditionnel, ce vendredi, pour partir de l'Hermitage jusqu'aux jardins du Casino avant la soirée de pré-mariage. Un événement singulier pour lequel Monaco devrait pavoiser aux couleurs du drapeau indien.

Bombay sur Méditerranée. À partir de mercredi, un air d'Inde flottera dans l'atmosphère monégasque avec cette extravagante noce indienne. Un mariage qui rappelle celui de Kajal Fabiani et Gaurav Assomull, célébré pendant quatre jours en Principauté en mars 2011.

C'était la première fois que Monaco accueillait un événement privé et familial d'une telle ampleur réunissant à l'époque 600 invités dont le p.-d.g. d'ArcelorMittal, Lakshimi Mittal.

Pour l'occasion, outre la présence mémorable d'éléphants - symbole de prospérité et de bonheur - sur la place du Casino, les mariés avaient vu les choses en grand avec notamment la construction éphémère d'une extension à la Salle Empire et l'installation d'une patinoire pour un spectacle à la salle des Étoiles. La cérémonie religieuse s'était déroulée sur la scène de l'opéra Garnier où un pandit (érudit indien habilité) avait uni les amoureux.

En 2013, cette fois-ci à Cannes, le gotha indien avait assisté à un autre mariage de leurs compatriotes sur la Croisette avec notamment une soirée au château de La Napoule et une autre au Palm Beach.

Symbole de prospérité et de bonheur, les éléphants sur la place du Casino ont marqué les esprits.
Symbole de prospérité et de bonheur, les éléphants sur la place du Casino ont marqué les esprits. archives Franz Chavaroche
En 2013, sur la Croisette, Kunal, le marié, attend  sa promise devant le Carlton.
En 2013, sur la Croisette, Kunal, le marié, attend sa promise devant le Carlton. archives Nice-Matin
En 2011, Kajal et Gaurav avant leur union religieuse sur la place du Casino.
En 2011, Kajal et Gaurav avant leur union religieuse sur la place du Casino. archives Franz Chavaroche

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.