“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un lexique pour parla Briïenc a vu le jour

Mis à jour le 19/03/2018 à 05:09 Publié le 19/03/2018 à 05:09

Un lexique pour parla Briïenc a vu le jour

C'était un moment très attendu si l'on en croit le nombre particulièrement élevé de personnes rassemblées dans la salle Sainte-Catherine.

C'était un moment très attendu si l'on en croit le nombre particulièrement élevé de personnes rassemblées dans la salle Sainte-Catherine.

Le lexique Breillois-Français vient enfin de voir le jour lors d'une belle cérémonie en présence du maire André Ipert, de la conseillère régionale Laurence Boetti-Forestier et d'un public d'environ 130 personnes.

C'est la « Soucéta Briîenca », la plus grosse association patrimoniale de la commune, qui a réalisé et fait éditer cet ouvrage de 160 pages. Le résultat d'un immense travail initié il y a de nombreuses années par la fondatrice de l'association Joséphine Sassi.

Lors du lancement, la présidente de la « Soucéta Briïenca » Marie-Noëlle Gisbert a tenu à remercier très chaleureusement les nombreux Breillois qui ont contribué à cet ouvrage, avec l'intention de transmettre cette langue breilloise (qui n'est pas un patois !) étonnement riche.

Les mots classés par thèmes

Puis, après une prise de parole des élus qui ont salué le travail des bénévoles, ce fut au tour de deux membres actifs de l'association, Denis Buonocore et Amédée Di Segni, de présenter les caractéristiques de ce lexique. Les mots n'y sont pas classés par ordre alphabétique comme dans un dictionnaire, mais par thèmes.

On y trouve ainsi des chapitres sur la cuisine, la campagne, l'école, la faune et la flore, les métiers, la maison, la religion… À cela viennent s'ajouter une présentation de la graphie breilloise, des tables de conjugaison, et des recueils d'expressions populaires et de jeux de mots, dont les anciens étaient friands.

Cela le rend accessible au grand public, agréable à lire, d'autant qu'il est agrémenté de photos d'époque.

Il a aussi été rappelé lors du lancement que le Breillois est avant tout une langue orale et qu'à ce titre, il peut y avoir plusieurs orthographes possibles pour un mot, comme d'ailleurs il peut y avoir plusieurs manières de prononcer un même mot ou de qualifier une même chose.

Ce lexique a donc vocation à évoluer, à être complété. De nouvelles éditions sont déjà prévues. Pour 30 euros, les personnes présentes ont pu repartir avec leur lexique accompagné d'un CD ou d'une clé USB avec des enregistrements de parler breillois.

Mais avant cela, ils ont pu partager un délicieux coutiz de spécialités breilloises.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct