“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un jardin sur la mer

Mis à jour le 29/03/2019 à 10:20 Publié le 29/03/2019 à 10:19
Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement-ministre de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, a inauguré le lieu en présence de Xavier Beck, vice-président du Conseil départemental et maire de Cap-d’Ail.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un jardin sur la mer

Un jardin éphémère a vu le jour hier à Monte-Carlo, sous les terrasses du casino, à l’occasion du festival des jardins de la Côte d’Azur. L’occasion de redécouvrir les ambiances méditerranéennes

C’est un jardin extraordinaire », aurait chanté Trénet. En contrebas des terrasses du casino, sur le toit-terrasse du Monte-Carlo Star, les services de la Direction de l’Aménagement urbain (DAU) ont installé un jardin éphémère. Dès l’entrée, les installations en bois bleu évoquent un jardin connu dans le monde entier : « Ce n’est pas le bleu Majorelle, parce qu’il est protégé. Mais effectivement, les jardins de Majorelle, au Maroc, nous ont inspirés », explique Timothée Roche, dessinateur au bureau d’études de la DAU. « C’est un endroit rêvé, au-dessus de la mer. On a voulu offrir au visiteur de retrouver plusieurs ambiances : l’ambiance sèche du Maghreb, l’ambiance italienne des jardins méditerranéens originels, celle des jardins d’acclimatation avec les plantes qui étaient proposées par les importateurs, et l’ambiance des plantes locales, comme le thym ou le romarin », poursuit-il.

Une réalisation qui s’inscrit dans le cadre du Festival des jardins de la Côte d’Azur, un événement qui se déroule sur tout le mois d’avril, organisé par le département des Alpes-Maritimes.

Jusqu’à fin août

Mais à Monaco, les choses seront un peu différentes : « Nous avons décidé de faire durer ce jardin tout l’été. Il devrait fermer ses portes fin août, glisse Georges Restellini, responsable des espaces verts à la DAU. Nous allons l’utiliser pour faire des animations. D’abord autour du jardinage pour les scolaires, et puis peut-être des cocktails ou des défilés par la suite. »

Pour cette deuxième édition du festival, Monaco a préparé ce jardin, hors concours. Si le succès est au rendez-vous, les autorités pourraient envisager d’ouvrir un jardin au concours pour la troisième édition qui se déroulera dans deux ans. Georges Restellini achevant sa carrière avec la disparition de ce bel espace à la fin de l’été.

Différentes ambiances, différents décors... Pendant quatre mois, les visiteurs pourront explorer cet endroit magique à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.
Timothée Roche, qui a dessiné le projet, a offert une visite guidée.
Cyril Dodergny

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.