Rubriques




Se connecter à

Un hydravion d’antan s’invite à la Classic Week à Monaco

Alors que la manifestation mettant à l’honneur le patrimoine nautique bat son plein, un Cessna L-19 de 1952 a amerri sur le plan d’eau monégasque.

Thibaut Parat Publié le 10/09/2021 à 10:05, mis à jour le 10/09/2021 à 10:00
Neuf heures et dix minutes à la montre. Au-dessus du Cap Martin, un hydravion fend le ciel laiteux et laisse échapper Photo JFO

Neuf heures et dix minutes à la montre. Au-dessus du Cap Martin, un hydravion fend le ciel laiteux et laisse échapper, dans son sillage, un doux ronronnement d’antan. L’oiseau de fer opère deux cercles à basse altitude avant de piquer du nez pour amerrir tout en ricochets dans les eaux territoriales monégasques, à 700 mètres du port Hercule.

Tracté par un navire électrique du Yacht-club de Monaco - une rencontre intergénérationnelle! -, ce Cessna L-19 de 1952 se glisse alors au milieu des gréements d’époque, présents en nombre pour la Monaco Classic Week.

Tracté par un navire du Yacht-club de Monaco, l'hydravion de 1952 se glisse au milieu des gréements d’époque, présents en nombre pour la Monaco Classic Week. Photo JFO.

"Il a fait les guerres de Corée et du Vietnam"

"C’est un avion d’observation qui a appartenu jadis à l’armée américaine. Il a fait les guerres de Corée et du Vietnam et pouvait être projeté avec des roues, des flotteurs ou des skis, retrace Cesare Baj, pilote et vice-président de l’aéroclub de Côme, d’où est parti l’engin deux heures plus tôt. Ils ont cédé ces types d’avion à l’armée italienne qui ne les a pas gardés très longtemps. Elle l’a ensuite vendu à qui le voulait. On en a acheté deux modèles."

 

L’arrivée spectaculaire de ce « Bird Dog », son petit surnom dans le milieu, est inédite en Principauté. Elle a été orchestrée par l’Hydravion Club de Monaco, né en mars 2020. "C’est historique. Depuis plus d’un siècle, il n’y avait pas eu d’amerrissage à Monaco, sauf dans les années quatre-vingt-dix mais cela n’avait pas été médiatisé, souligne Alexander Bolker-Hagerty, son président. Au début du XIXe siècle, Monaco était la capitale mondiale de l’hydraviation. Très peu de gens le savent. Notre objectif est de faire revenir cette pratique."

Tôt ce jeudi matin, l'hydravion s'est posé dans les eaux monégasques Photo JFO.

Un certain Roland-Garros triomphe à Monaco

Retournons en 1912, du 24 au 31 mars. Cette semaine-là, en Principauté, se tient le premier meeting d’hydravions au monde avec le concours d’hydroaéroplanes. "Il fut la conséquence des courses de canots automobiles, à l’occasion desquelles l’inventeur de l’hydravion, Henri Fabre, participa dès 1911 avec sa deuxième machine. Mais aussi grâce au dynamisme d’Albert-Ier, grand mécène de la science et de la technique", nous fait savoir l’association des cartophiles de Monaco, disposant de cartes postales d’époque.

Huit hydravions représentent alors quatre nations - la Belgique, la France, le Chili et les USA - et participent à moult épreuves. Grand vainqueur: le Belge Fisher.

Cet engouement entraîna, au printemps 1913, la tenue du meeting d’hydroaéroplanes mais aussi les débuts de la mythique coupe Schneider. Puis, une année plus tard, le premier rallye aérien de Monaco. L’équivalent du rallye de Monte-Carlo qui sillonne les sinueuses routes asphaltées de l’arrière-pays.

 

À l’époque, un certain… Roland-Garros s’adjuge la première place après avoir écrasé tous ses concurrents dans les airs.

Le programme de ce vendredi

Aujourd’hui

- 9h à 18h: inspection technique du jury pour le prix "La Belle Classe restauration".
- 10h: 1er signal d’attention de la course de ralliement Yacht-club de Monaco - Cala del Forte Vintimille pour les voiliers, les motor-yachts et les canots automobiles.
- 15h: départ de la course de ralliement retour entre les ports de Vintimille et Monaco.
- 18h30: présentation du livre L’Entreprenant Monsieur Mégevet 1874-1932 par son auteur Daniel Charles et une séance de dédicaces.
- 19h: présentation du livre Puritan - the portrait of an American Queen par son armateur Tomas de Vargas Machuca, et son auteur Francesca Webster. Suivie d’ une séance de dédicaces.

Demain

- 9h-18h: inspection technique du Jury pour le Prix "La Belle Classe Restauration".
- 11h: concours d’élégance des voiliers de tradition.
- 12h: départ de la régate des voiliers de tradition - parcours côtier.
- 14h30: concours d’élégance des motor-yachts d’époque et des canots automobiles.
- 15h30: Rassemblement des bateaux devant le Musée océanographique.
- De 16h à 17h: grande parade "Monaco Classic Week"
- 19h: remise des prix et cocktail de clôture sur la jetée Lucciana (sur invitation).

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.