“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Un hommage poignant rendu au capitaine Mathieu Launois lors des Veux de la Sûreté publique de Monaco

Mis à jour le 23/01/2019 à 10:59 Publié le 23/01/2019 à 08:58
Une minute de silence a été respectée en l’honneur de Mathieu Launois.

Une minute de silence a été respectée en l’honneur de Mathieu Launois. Photo J.D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un hommage poignant rendu au capitaine Mathieu Launois lors des Veux de la Sûreté publique de Monaco

En toute fin de discours, Richard Marangoni, directeur de la Sûreté publique, a tenu à dédier cette cérémonie au capitaine Mathieu Launois, disparu "dans des circonstances tragiques", ce samedi en milieu d’après-midi à Roquebrune-Cap-Martin.

Gradé de 36 ans, Mathieu Launois était père de deux petites filles et s’était spécialisé dans la sécurité des matchs de football, entre autres des déplacements des supporters de l’AS Monaco lors des rencontres classées à risque du championnat de France mais aussi de Coupe d’Europe.

Le patron de la police monégasque, la gorge nouée par la tristesse, a salué un homme "aimé de tous pour sa rigueur, son professionnalisme, son état d’esprit et particulièrement sa gentillesse (...) Nous aurons beaucoup de mal à nous en remettre". Il a ensuite transmis en son nom, et en celui du personnel de la Sûreté publique, "ses pensées et prières" aux proches du jeune défunt.

"Un homme aimé de tous"

Dans la foulée, dès les premiers instants de son allocution, le prince Albert II a également eu quelques mots d’hommage pour Mathieu Launois.

"Je veux, en premier lieu, m’incliner avec respect devant la mémoire du capitaine Mathieu Launois unanimement apprécié pour ses qualités humaines et professionnelles. Nous partageons tous ici l’immense chagrin de sa famille et la très profonde émotion de chacun des membres de la Sûreté publique. Je mesure, croyez-le bien, combien ce départ brutal et prématuré vous bouleverse. Il était un policier loyal et dévoué au sein d’un corps loyal et dévoué."

Enquête ouverte

Selon les premiers éléments de l’enquête, menée par la police nationale de Menton, le policier monégasque aurait mis fin à ses jours dans son véhicule, vraisemblablement avec son arme de service.

Des auditions sont actuellement en cours pour déterminer le contexte de cette issue tragique. Dans les jours à venir, une autopsie devrait permettre de confirmer cette piste, fortement privilégiée par les enquêteurs. Le parquet de Nice a été saisi de cette affaire.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.