“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Un Giru de Natale particulier pour Ryan

Mis à jour le 18/12/2019 à 10:14 Publié le 18/12/2019 à 10:14
Une cinquantaine de pompiers et carabiniers ont couru le Giru de Natale pour soutenir l’association Monaco Liver Disorder.

Une cinquantaine de pompiers et carabiniers ont couru le Giru de Natale pour soutenir l’association Monaco Liver Disorder. Monaco Liver Disorder

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un Giru de Natale particulier pour Ryan

Fidèle à ses engagements auprès des enfants, l’association Monaco Liver Disorder a offert un Giru de Natale un peu particulier à Ryan, 7 ans.

Fidèle à ses engagements auprès des enfants, l’association Monaco Liver Disorder a offert un Giru de Natale un peu particulier à Ryan, 7 ans. Atteint d’un lymphome de Burkitt, qui provoque un dérèglement des ganglions, le petit garçon a pris part à la course, installé dans une joellette tractée par des sapeurs-pompiers et des carabiniers. Au total, ils étaient une petite cinquantaine de membres de la Force publique à prendre part à la course, sous la bannière de Monaco Liver Disorder.

L’association présidée par Carla Fadoul Shecter a développé cette synergie depuis huit ans pour sensibiliser l’opinion au don d’organes et à la cause des enfants souffrant de pathologies liées au foie. En parallèle, Monaco Liver Disorder a notamment contribué financièrement à la rénovation d’équipements du service pédiatrique de l’Archet II, pour offrir des installations durables.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.