“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un Festival du cirque aux accents russes

Mis à jour le 26/11/2018 à 05:07 Publié le 26/11/2018 à 05:06

Un Festival du cirque aux accents russes

Le 43e Festival international du cirque, annoncé du 17 au 27 janvier 2019, aura cette année un accent russe.

Le 43e Festival international du cirque, annoncé du 17 au 27 janvier 2019, aura cette année un accent russe. Pour la première fois, la programmation du Festival comptera le plus grand nombre d'artistes venus de l'Oural jamais vus en Principauté.

Des Circassiens emmenés par Gia Eradze, producteur et directeur artistique du Royal Circus, une délégation de 68 personnes, parmi lesquelles les 24 danseuses et danseurs du Grand Ballet. Leur prestation est annoncée comme un des temps forts de cette nouvelle édition.

Des bisons sous le chapiteau

La 43e édition souhaite aussi honorer la tradition et soutenir la création.

Au casting général, plus de 150 artistes originaires de 15 pays devraient enflammer la piste aux étoiles de Fontvieille pour viser les clowns d'or, d'argent et de bronze. Sérieux prétendants au titre, la troupe acrobatique nationale de Chine proposera un numéro de triples mats oscillants sur lesquels les artistes réalisent un récital acrobatique.

Autre poids lourd attendu, le dresseur allemand Marcel Kremer, qui compte dans sa ménagerie cinq bisons américains, de 800 kg chacun qui devraient étonner le public.

Une prestation qui, comme à son habitude, s'inscrit dans la philosophie du festival, et entend mettre en avant le travail des dresseurs avec ses animaux.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct