“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un court de padel à La Turbie ?

Mis à jour le 24/03/2017 à 05:08 Publié le 24/03/2017 à 05:08
À l'image du club d'Eze village, Michel Borfiga souhaite installer un court de padel dans son club turbiasque.

À l'image du club d'Eze village, Michel Borfiga souhaite installer un court de padel dans son club turbiasque. DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un court de padel à La Turbie ?

Suite à l'intérêt suscité par le développement du padel au club d'Eze-village, le manager des deux clubs, Michel Borfiga, s'interroge sur l'option d'installer un court de padel également dans sa structure de La Turbie.

Suite à l'intérêt suscité par le développement du padel au club d'Eze-village, le manager des deux clubs, Michel Borfiga, s'interroge sur l'option d'installer un court de padel également dans sa structure de La Turbie.

Pour ceux qui n'ont pas encore eu l'occasion de s'initier à cette discipline, le padel est un sport à mi-chemin entre le tennis et le squash qui se pratique deux contre deux.

L'engouement pour cette discipline naissante ne s'est pas fait attendre à Eze avec d'ores et déjà un partenariat de prestige, pour le Team Borfiga, avec la fédération de padel monégasque qui s'entraîne sur ce tout nouveau court dernière génération.

Si ce nouveau terrain à la Turbie venait à être mis en place, des forfaits similaires seraient certainement appliqués. Un projet sérieux à surveiller dans les prochaines semaines car, selon Michel Borfiga : « Le padel est un parfait complément au tennis, avec beaucoup de similitudes et de nouvelles techniques à développer ».


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.