Rubriques




Se connecter à

Un bilan très positif, une fois encore

Le filtrage opéré la semaine dernière par les « gilets jaunes », à Menton, aura - c'est certain - impacté le festival.

Publié le 26/11/2018 à 05:06, mis à jour le 26/11/2018 à 05:06
Au total, plus de 4 000 visiteurs se sont présentés.
Au total, plus de 4 000 visiteurs se sont présentés.

Le filtrage opéré la semaine dernière par les « gilets jaunes », à Menton, aura - c'est certain - impacté le festival. Mais le bilan n'en reste pas moins « très positif », souligne le président, Xavier Baré. « Comme l'an dernier, nous sommes autour de 4 200 entrées au total, en comptant les scolaires. Les visiteurs se sont répartis différemment, cela représente un tout petit peu moins d'entrées payantes. » Mais les fondamentaux ont été respectés, et c'est là l'essentiel. « Ce qui est important, c'est la rencontre entre les photographes. Nous avons encore eu des nouveaux participants. Chaque année, il y en a une vingtaine qui s'injecte. Et si l'on regarde de plus près, ils sont trois parmi les quatre lauréats de la ville de Menton », souligne le responsable. Précisant que les jurés n'ont évidemment pas connaissance de ce critère quand ils votent.

 

Les photographes ont par ailleurs apprécié la venue des scolaires, à qui ils peuvent transmettre une passion. Parmi les autres bonnes nouvelles, on retiendra qu'une commune a rallié le groupe des partenaires : Breil-sur-Roya. Que deux nouveaux prix - ayant vocation à perdurer - ont été créés. L'un, à destination de la jeunesse. L'autre, en collaboration avec l'Italie.

« L'ADN de notre festival plaît, enchaîne Xavier Baré. 220 photographes postulent chaque année. On nous demande déjà quand il sera possible de le faire pour 2 019. Les pré-inscriptions devraient démarrer en début d'année. Grâce aux retours des photographes et du public, aux suggestions qu'ils peuvent nous faire, des idées germent. Cette réflexion donnera les orientations de la prochaine édition. »

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.