“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un bateau monégasque au départ de la route du Rhum ce dimanche pour la première fois de l'histoire

Mis à jour le 04/11/2018 à 09:34 Publié le 04/11/2018 à 09:35
Malizia II et Boris Herrmann entrent dans l'histoire du Yacht-club.

Malizia II et Boris Herrmann entrent dans l'histoire du Yacht-club. YCM

Un bateau monégasque au départ de la route du Rhum ce dimanche pour la première fois de l'histoire

C'est une première qui fera date dans l'histoire nautique de la Principauté.

C'est une première qui fera date dans l'histoire nautique de la Principauté. A 14h02, Malizia II (ex-Gitana XVI) sera le premier bateau aux couleurs du Yacht-club de Monaco à prendre le départ de la mythique Route du Rhum.

Au large de Saint-Malo, depuis la Pointe du Grouin, Boris Herrmann mettra le cap sur Point-à-Pitre (Guadeloupe) au milieu d'une armada de 120 bateaux de course, répartis en six catégories.

Engagé dans la catégorie IMOCA 60, le complice de Pierre Casiraghi aura à ferrailler avec 19 autres concurrents durant 3.500 milles nautiques. Et la bataille navale s'annonce grandiose.

Quatre ans après la dernière édition, la flotte des IMOCA de 60 pieds a non seulement doublé mais s'est surtout dotée, pour 10 des 20 bateaux, d'un instrument révolutionnaire: le foil. Un appendice de carbone qui s'enfonce dans l'eau et permet de soulever le bateau. Bref, le fait voler!

Des sensations décuplées d'autant que les conditions météorologiques promettent un sacré spectacle, ce dimanche après-midi au large de la Bretagne. Au programme: mer calme et un vent de Sud de 10 à 15 nœuds, voire 20 nœuds en rafale lors des premières heures. De l'adrénaline à plein pot avant de traverser, a priori pendant 48 heures, une sacrée dépression qui devrait rebattre les cartes au classement.

"Inspirer et éduquer la nouvelle génération"

C'est justement ce genre d'ascenseur émotionnel et de conditions que recherche Boris Hermmann, lancé dans cette Route du Rhum comme candidat au prochain Vendée Globe.

"J'ai parcouru plus de 16.000 milles nautiques cette année pour apprendre à apprivoiser Malizia II. Supervisé notamment par Michel Desjoyeaux et autres spécialistes de la course au large, le stage intensif à Port la Forêt avec toutes les "Rockstar" de la discipline, a été très bénéfique pour moi. J'ai beaucoup d'expérience en course au large, notamment sur les records, mais beaucoup moins en solitaire sur ce type de bateau. Du coup, j'ai vraiment envie de m'éprouver à cet exercice, je prends cette transatlantique comme une nouvelle aventure…".

S'il espère entrer dans le Top 5, le navigateur de 37 ans sera aussi un porte-parole de la cause environnementale soutenue par la Fondation Prince Albert II et le souverain.

Créée par Pierre Casiraghi, par ailleurs vice-président du Yacht-Club Monaco, Malizia II-YCM a en effet pour objectif de promouvoir la protection des océans, la formation des jeunes et l'étude scientifique des fonds sous-marins. Lors des Monaco Globe Series, en juin dernier, écoliers et jeunes régatiers avaient ainsi été sensibilisés.

"Inspirer et éduquer la nouvelle génération", deux missions chères à Pierre Casiraghi.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.