Rubriques




Se connecter à

Un appel à souscription pour financer un livre sur les palaces

L'association Le Cercle des palaces retrouvés vient de lancer son projet. L'objectif est d'aider à réaliser un ouvrage enrichit d'images d'archives et d'explications de spécialistes de renom

stéphanie wiélé Publié le 26/09/2018 à 05:12, mis à jour le 26/09/2018 à 05:12
Le livre « Menton, une ville de palaces » proposera 21 monographies et des images exceptionnelles Michel Eisenlohr comme celle du Winter Palace.
Le livre « Menton, une ville de palaces » proposera 21 monographies et des images exceptionnelles Michel Eisenlohr comme celle du Winter Palace. Michel Eisenlohr

Les palaces de Menton n'ont rien perdu de leur superbe. Tour à tour d'un néo-classique strict ou au contraire enrichis de façades fleuries aux inspirations italiennes voire mauresques... ces anciens grands hôtels luxueux font partie du patrimoine de la cité. « Il faut savoir que Menton est la ville de France qui possède la plus grande concentration d'anciens palaces Belle-Epoque», rappelle Danielle Hogu, présidente et fondatrice du Cercle des palaces retrouvés.

Créée il y a deux ans, l'association mentonnaise vise à valoriser cette richesse immobilière passée. « Il y avait une vraie lacune à combler concernant la valorisation du patrimoine hôtelier, architectural et historique des palaces. La remise en valeur de ces paquebots - retombés dans l'oubli après leur transformation en copropriété - était à entreprendre. »

Après avoir placé des plaques signalétiques sur la vingtaine de palaces Belle Époque, l'association se lance dans un nouveau projet : la publication d'un ouvrage de référence sur les palaces de la cité.

 

« Menton, une ville de Palaces » réunit les meilleurs spécialistes, de l'historien en passant par le docteur en architecture ou le conservateur du patrimoine. Tous ont travaillé autour du thème : les palais d'hiver de l'aristocratie internationale de 1869 à 1914.

« L'objectif est de laisser un témoignage concret »

« L'objectif est de laisser un témoignage concret », ajoute Danielle Hogu. Et pour booster ce projet, l'association a lancé une souscription à l'occasion d'une soirée à l'hôtel Royal Westminster. L'un des fameux palaces. Ce soir-là, l'association mentonnaise a déjà pu rassembler un montant équivalent à 600 ouvrages. « L'objectif est d'arriver à 700 livres souscrits pour couvrir les frais de production. Nous ne sommes donc plus très loin du but», se félicite la présidente.

Actuellement toujours en cours de rédaction, l'œuvre collective devrait paraître aux éditions Honoré Clair au printemps 2019.

 

Une exposition au Palais de l'Europe en juin 2019

Il proposera 21 monographies sur l'hôtellerie de grand luxe à Menton. L'ouvrage expliquera la génèse de ce patrimoine conçu par des architectes célèbres tels que le Danois Hans-Georg Tersling ou encore les Mentonnais Abel Gléna et Alfred Marsang. Le patrimoine botanique des jardins des palaces sera également détaillé, entre espèces locales et acclimatation exotique. La publication alternera iconographies et images d'archives inédites issues de collections privées et du travail photographique de Michel Eisenlohr. « Il sera un ouvrage d'art », résume la présidente.

Et le maire, Jean-Claude Guibal d'ajouter lors de la soirée de lancement de la souscription: « Votre idée est géniale (..) Je suis très heureux de la façon dont vous vous entraidez au sein de cette association. Cela fait de vous les meilleurs représentants de l'art de vivre à Menton.»

Le Cercle des palaces retrouvés ne compte pas s'arrêter là. Il prépare une grande exposition au Palais de l'Europe en juin 2019. « Elle sera présentée d'une façon originale avec des documents vidéo et audio mais aussi des reconstitutions», dévoile Danielle Hogu.

Les palaces, vaisseaux de pierre qui n'ont pas fini de fasciner.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.