“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un appartement du Lutetia ravagé par les flammes

Mis à jour le 27/12/2016 à 05:06 Publié le 27/12/2016 à 05:06
C'est dans ce bâtiment aux allures de palace que s'est déclaré le feu.

C'est dans ce bâtiment aux allures de palace que s'est déclaré le feu. T.P.

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Un appartement du Lutetia ravagé par les flammes

Bloc B au Lutetia.

Bloc B au Lutetia. Dans le hall de la copropriété aux allures de palace, l'odeur de suie attaque sévèrement les narines. Le sol est boueux, humide à certains endroits. Stigmates encore visibles de l'intervention nocturne des sapeurs-pompiers.

Dans la nuit de dimanche à lundi, vers 3 h 30, un feu d'appartement s'est déclaré chez une propriétaire octogénaire, au rez-de-chaussée. « C'est elle qui nous a réveillés en sursaut ! Alors on a tout de suite appelé les pompiers », témoigne Josette, les yeux cernés et la main à portée du combiné. La concierge de l'immeuble n'a pas fermé l'œil de la nuit et se remémore encore ces courtes minutes qui auraient pu s'avérer fatales, sans des réflexes aiguisés.

« Mon mari a tapé et sonné à toutes les portes jusqu'au septième étage. La dame, elle, a eu le réflexe de fermer la porte de sa chambre pour éviter la propagation de l'incendie. »

C'est de cette pièce que serait parti le feu de manière accidentelle. L'hypothèse criminelle a de facto été écartée par les enquêteurs. Selon plusieurs sources concordantes, dont les dires de la victime elle-même, ce serait un dysfonctionnement de la couverture chauffante qui aurait provoqué l'incendie. Et sinistré la totalité de l'appartement, soit environ 45m².

Deux canaris sauvés

Arrivés rapidement sur place, les sapeurs-pompiers de Menton (1), aidés par les casernes de Bon-Voyage à Nice et La Turbie, ont été confrontés à une difficulté d'accès vers cette imposante bâtisse, datant du début du siècle dernier.

Il a fallu utiliser un véhicule spécial, le dévidoir automobile léger, pour pouvoir se faufiler jusqu'au pied du Lutetia, en proie à un dégagement important de fumées. Pour éteindre le brasier. Et extirper au moins quatre personnes - sur une trentaine d'habitants impliqués - par les fenêtres.

« Un couple du bloc A, qui a été réveillé par l'agitation, a apporté du thé aux habitants du bloc B », remercie Patrick, un résident du cinquième étage.

Aucun blessé, ni intoxiqué, n'est à déplorer. Et même les deux canaris de la victime ont pu être sauvés par les soldats du feu.

Une fin heureuse dans ce drame matériel…

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.