“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Un anniversaire pour ouvrir la Semaine de la mobilité à Monaco

Mis à jour le 13/09/2020 à 17:06 Publié le 13/09/2020 à 17:06
Un point de collecte des colis Amazon et deux mini-bureaux en libre-service (au fond sur cette photo) seront en service à partir de lundi matin à la gare de Monaco – Monte-Carlo.

Un point de collecte des colis Amazon et deux mini-bureaux en libre-service (au fond sur cette photo) seront en service à partir de lundi matin à la gare de Monaco – Monte-Carlo. Photo Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un anniversaire pour ouvrir la Semaine de la mobilité à Monaco

Lundi 14 septembre, le prince Albert II accueillera les autorités monégasques et régionales pour célébrer les 20 ans de la gare de Monaco – Monte-Carlo, un outil essentiel pour l’accès en Principauté.

Ce lundi matin à 11 heures, le prince Albert II et les principales autorités du pays seront réunis à la gare de Monaco – Monte-Carlo.

Le souverain, les membres de son gouvernement, le président du Conseil national, le maire de Monaco ou encore l’ambassadeur de France à Monaco seront sur le quai non pas pour prendre le train mais pour célébrer les vingt ans de cette gare souterraine.

Les institutions monégasques ne seront pas seules pour souffler les bougies d’une gare qui, sur le plan régional, est la troisième en termes de fréquentation, avec ses 7,5 millions de passagers par an (source SNCF-TER, 2019).

La gare de Monaco est sur le podium après celle de Marseille Saint-Charles (10,5 millions) et Nice Ville (9 millions).

Aux côtés des autorités monégasques sont annoncés notamment Bernard Gonzales, préfet des Alpes-Maritimes, Philippe Tabarot, vice-président de la Région Sud en charge des transports, Fabrice Morenon, directeur général de SNCF Hubs & Connexions ou encore Jean-Claude Gayssot, ancien ministre des Transports, dans le gouvernement de Lionel Jospin.

Deux nouveautés à la gare

Ce vingtième anniversaire sera l’occasion de souligner l’importance stratégique d’une gare, qui accueille chaque jour des milliers de travailleurs pendulaires, vivant dans la métropole niçoise et l’agglomération mentonnaise.

L’histoire de cette gare enterrée, souhaitée par le prince Rainier III afin de récupérer des espaces constructibles dans le quartier de La Condamine, sera racontée sous la forme d’un film réalisé avec des images d’archives.

Deux nouveaux équipements seront inaugurés à cette occasion: un point de retrait automatique de colis (Amazon Locker) et deux petits bureaux connectés ouverts au public.

"Les passagers, en attendant leur train, pourront utiliser ces mini-bureaux, brancher un téléphone ou un ordinateur, travailler ou passer un coup de fil dans un endroit au calme, dévoile Marie-Pierre Gramaglia, conseiller-ministre de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme. Quant à l’Amazon Locker, il permettra aux usagers de réceptionner des colis plus facilement quand ils travaillent et qu’ils ne sont pas chez eux."

Ces deux nouveaux services seront opérationnels après la cérémonie de ce lundi matin.

Bus gratuit et opération "Dimanche à vélo"

Saluer le vingtième anniversaire de la gare, c’est aussi souligner l’importance du rail dans l’accès en Principauté, souvent compliqué par la route.

Le train est présenté comme un outil stratégique pour le gouvernement princier qui vise une baisse de 20% des voitures à Monaco en 2030, afin de retrouver le niveau de circulation en ville des années 1990.

Cette célébration marquera le coup d’envoi de la Semaine européenne de la mobilité en Principauté, au cours de laquelle sont prévues: une journée de gratuité des bus mercredi, la présentation d’une nouvelle application de covoiturage vendredi et, pour la première fois, la sanctuarisation d’une boucle autour du port pour le retour du "Dimanche à vélo".

"Si le test est concluant, nous renouerons avec les "dimanches à vélo" à fréquence régulière"

Questions à Marie-Pierre Gramaglia, conseiller-ministre de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme.

La célébration des 20 ans de la gare souterraine de Monaco – Monte-Carlo marque le coup d’envoi de cette Semaine de la mobilité, qui s’annonce très dense…
Oui, trois autres temps forts sont prévus. À commencer par la gratuité des bus, mercredi 16 septembre. Le but est de convaincre le public de prendre davantage le bus.

Ce n’est pas la première opération bus gratuit. Les fois précédentes, avez-vous constaté une hausse de la fréquentation dans la foulée?
Pas forcément. Il faut du temps. Là, l’objectif est de montrer que le bus est un moyen de transport sécurisé, propre et sans risque sanitaire. Les gens ont peur de prendre les transports en commun depuis le coronavirus. Nous voulons les rassurer: il y a du gel à disposition, les chauffeurs sont isolés des passagers, les bus sont nettoyés et désinfectés régulièrement.

Où en sont les tests de bus électriques et à hydrogène?
Ils se poursuivent. En tout, cinq modèles auront été testés à Monaco, sur les lignes 1, 2, 4 et 6. L’idée est de choisir celui qui sera le mieux adapté à la configuration et aux contraintes de la Principauté.

Vendredi, vous présentez une nouvelle application de covoiturage. Qu’a-t-elle de plus que les autres?
L’application Klaxit est spécialisée dans le covoiturage d’entreprise. C’est même le leader français. Les plus gros employeurs ont été approchés afin de constituer un pool de 9.000 utilisateurs potentiels. C’est ce qu’il faut pour garantir aux covoitureurs de trouver un véhicule quand ils le désirent. Dans le cas contraire, l’application s’engage à vous rembourser, jusqu’à 50€, vos frais pour rentrer chez vous.

Et puis dimanche, la circulation sera interdite sur une boucle autour du port (route de la Piscine, le boulevard Albert-Ier, avenue Kennedy) pour laisser libre cours aux vélos, aux trottinettes, aux rollers…
En effet, ce "Dimanche à vélo" se déroulera de 10h à 18h. C’est la première fois que nous l’organisons dans le centre-ville. C’est un test. S’il est concluant, nous renouerons avec les "dimanches à vélo", à fréquence régulière.

À propos de vélo, comment se passe la cohabitation dans les couloirs de bus, depuis que les vélos ont le droit d’y circuler?
Les chauffeurs de la CAM n’étaient pas très chauds, au début. J’ai l’impression, aujourd’hui, que dans l’ensemble, le résultat est plutôt positif. Nous allons faire un bilan très prochainement, avec la Compagnie des autobus de Monaco.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.