“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un 42e Festival du cirque très… revendicatif !

Mis à jour le 25/01/2018 à 05:09 Publié le 25/01/2018 à 05:09
Le couple Richter et ses animaux ont été les grandes stars de la soirée de gala.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un 42e Festival du cirque très… revendicatif !

La soirée de gala restera comme un moment fort dans le combat pour le maintien des animaux dans le cirque. La princesse Stéphanie a montré qu'elle n'allait pas se laisser faire

Fallait pas l'énerver, la princesse Stéphanie. Déjà, dans l'édition de Monaco-Matin et Nice-Matin du 19 janvier, la présidente du Festival international du cirque de Monte-Carlo défendait bec et ongles le travail des dresseurs et la présence des animaux dans le cirque - « Ce sont des artistes à part entière ». E clamait : « Je me battrai jusqu'au bout pour que le cirque demeure avec les animaux. »

Mardi soir, lors de la soirée de gala de la 42e édition du festival, la princesse Stéphanie a sorti les griffes pour égratigner subtilement tous ceux qui militent pour un cirque sans animaux (lire ci-dessous).

Tout au long de cette soirée de gala, qui réunit traditionnellement la presse internationale et un public amoureux du cirque, le Festival a affirmé, presque de bout en bout, qu'il ne fallait pas toucher aux animaux. Que le cirque ne serait plus le cirque sans les éléphants, lamas, chameaux, tigres, chiens et autres girafes, parmi tous ceux qui font leur numéro sous le chapiteau de Fontvieille jusqu'à dimanche prochain.

« Votre père serait fier »

Le ton était donné à l'extérieur. « Pour le cirque avec animaux », pouvait-on lire sur une petite pancarte accrochée à l'entrée du Café du cirque. Une réponse du berger à la bergère, quelques jours après la manifestation du Collectif animalier 06, dimanche après-midi à Cap-d'Ail, qui brandissait une banderole à la frontière de la Principauté clamant « Oui au cirque sans animaux ».

Ce n'était qu'un préambule. La soirée a été orchestrée pour faire passer le même message. Jozsef et Merrylu Richter et leurs animaux exotiques, les grandes stars du spectacle, ont ouvert et fermé le gala. Petit Gougou n'a cessé de louer l'importance des animaux dans son animation. « Et voici un moment extraordinaire, féerique. C'est unique au monde ! Trente animaux exotiques sont présentés dans ce manège », a-t-il clamé au moment où la girafe du couple Richter et la trentaine d'animaux exotiques entraient en scène pour réaliser cette fresque à laquelle le jury a attribué la récompense suprême, l'un des deux clowns d'or.

Le public est debout. Comme à chaque numéro d'animaux. Le Prix du public a d'ailleurs été attribué... au couple Richter.

Et Petit Gougou de souligner un peu plus tard « le courage et la témérité dont la princesse Stéphanie fait preuve et son combat pour le maintien des animaux dans le cirque », avant de rendre hommage à la présidente du Festival : « Votre père serait fier de vous. » Nouvelle standing ovation.

Pétition à l'entracte

Et comme si ce n'était pas suffisant, Petit Gougou, qui n'a pas manqué de souligner que la princesse Stéphanie avait sauvé « in extremis de la mort » les deux éléphants Baby et Népal, a appelé le public à soutenir le combat de la sœur du souverain pour maintenir les animaux dans les numéros de cirque, appelant même à signer une pétition à l'entracte.

En savourant un hot-dog et ou une crêpe au chocolat, les spectateurs n'ont pas eu droit à une seconde de relâche. « Les animalistes critiquent la présence des animaux dans le cirque, pouvait-on entendre dans les haut-parleurs. Vous avez vu combien les animaux dans le cirque sont essentiels. On compte sur vous pour signer cette pétition. Les animalistes se trompent et vous trompent. Vive le cirque et les animaux dans le cirque ! »

Clou du spectacle, au moment de la remise des prix sous le chapiteau, en toute fin de soirée : la princesse Stéphanie et le prince Albert II ont remis le clown d'or au couple Richter et ses trente animaux exotiques. Devant 3 850 spectateurs unis dans une énième standing ovation.

Les anti-animaux dans le cirque ne sont pas près d'impressionner la princesse Stéphanie. Le message est clair.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.