“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ultraformer III : le robot qui lifte et enlève la graisse

Mis à jour le 07/04/2018 à 05:20 Publié le 07/04/2018 à 05:20
Antonio Calanchi et le docteur Emmanuel Antoni au stand de la machine Ultraformer III.

Ultraformer III : le robot qui lifte et enlève la graisse

C'est une sorte de deux en un !

C'est une sorte de deux en un !

Au congrès mondial de la médecine esthétique anti-âge, le stand coréen qui présente l'Ultraformer III semble aimanter les médecins esthétiques.

Une seule et unique machine pour donner l'effet d'un petit lifting et ôter la graisse du cou, du ventre ou des cuisses, c'est la double promesse de cette machine sud-coréenne, commercialisée par des Italiens.

Sur le stand, le docteur Emmanuel Antoni, médecin esthétique à Beausoleil, se réjouit de pouvoir faire bénéficier des patientes toujours plus exigeantes. À proximité immédiate de Monaco, la patientèle est fine connaisseuse.

Le médecin explique : « C'est une méthode non invasive de lifting cutané et de body contouring sans chirurgie, donc sans bistouri ni aiguille, permettant de réduire et de lutter contre les signes du vieillissement cutané, tels que les rides, le relâchement, la perte de tonus, les accumulations localisées de graisses. Ce résultat est obtenu grâce à la chaleur des ultrasons qui chauffent les tissus visés à 70°. La nouvelle possibilité de traiter sept profondeurs différentes de tissus permet une grande souplesse et adaptabilité de traitement, que la cible soit le renouvellement du collagène, la rétention de l'enveloppe des muscles et de la peau en superficie ou la destruction des cellules graisseuses. Cela permet donc un traitement personnalisé, adapté aux besoins de chaque patiente. »

Sur le stand, on nous apprend qu'il n'y a qu'une quinzaine de machines de ce type en France et une soixantaine en Italie. « Beaucoup de médecins réclament cette machine. C'est la plus demandée. Nous en avons vendu 3 900 à travers le monde. Elle peut retarder un lifting de 1 à à 20 ans ! », souligne Antonio Calanchi, président de BioSkin Italia qui commercialise l'Ultraformer III. Sur place, Isabelle, une patiente au fait des dernières nouveautés, témoigne : « Je suis super-contente qu'elle soit enfin dans le sud. Avant, j'étais obligée d'aller jusqu'à Paris. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct