“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Tunnel de Tende: France et Italie valident la création d'un viaduc pour rejoindre la route

Mis à jour le 05/05/2021 à 15:50 Publié le 05/05/2021 à 15:47
Le projet de pont entre la sortie des deux tunnels et la RD 6204.

Le projet de pont entre la sortie des deux tunnels et la RD 6204. Document La Stampa

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Tunnel de Tende: France et Italie valident la création d'un viaduc pour rejoindre la route

Cette fois-ci, la direction est tracée. Ce mercredi, le chantier du col de Tende a connu une avancée décisive, dans le cadre de la Conférence intergouvernementale (CIG).

Selon nos informations, France et Italie ont validé la création d'un viaduc au sommet de la Roya, pour raccorder deux tunnels à la RD 6204. Ne reste plus qu'à attendre le feu vert technique.

"Le choix technique a été validé", rapporte Philippe Tabarot. Selon le conseiller régional en charge des transports, l'Anas (l'agence nationale en charge des routes italiennes) a mis trois scénarios sur la table.

"L'option choisie unanimement par l’Etat, la Région et le Département sur la partie française, c’est de créer un viaduc bidirectionnel de 65 mètres, qui permet de raccorder la RD 6204 à la plateforme d’entrée des deux tunnels".

Pour Philippe Tabarot, "cette solution a au moins trois avantages: c’est la plus rapide, la moins coûteuse, et la plus sécurisée au niveau juridique."

Eviter un nouveau report de plusieurs années

Le col de Tende défiguré, quelques semaines après la tempête Alex.
Le col de Tende défiguré, quelques semaines après la tempête Alex. Photo Sébastien Botella

La connexion routière entre la Ligurie et le Piémont revêt un enjeu majeur pour les régions concernées, tant au plan économique que touristique. Or le chantier du col de Tende, démarré en 2014, a été stoppé de 2017 à 2020, pour cause de scandale judiciaire, puis depuis la tempête Alex du 2 octobre 2020.

Un pan entier de la montagne s'est effondré, bloquant l'entrée du tunnel historique et du nouveau tube en construction. Il était notamment envisagé de percer plus bas, en-dessous de l'avalanche.

"Les deux autres options ont été rapidement écartées", explique Philippe Tabarot. "Elles avaient le désavantage de remettre en cause l’enquête publique de l’époque et le traité qui lie la France et l’Italie. C’était trop lourd juridiquement. On repartait sur des mois, voire des années d’études... Et on ouvrait une boîte de Pandore, sachant les oppositions de certains au projet."

Le choix s'est donc fait "naturellement". Au menu: reprendre les travaux du nouveau tunnel, mettre l'ancien aux normes actuelles, connecter les deux à la sortie, et édifier un viaduc au-dessus de la Ca (deux ponts distincts étaient jusqu'alors envisagés).

"La CIG a émis un avis positif, et a demandé la mise en place d’un comité technique avant l’été."

La ligne Breil-Vintimille au menu aussi

L'accès au tunnel temporairement bloqué sur la RD 6204.
L'accès au tunnel temporairement bloqué sur la RD 6204. Photo Dylan Meiffret

Côté finances, les surcoûts resteraient selon Philippe Tabarot dans le périmètre de l'enveloppe initiale: 255 millions d'euros.

Dont 42% financés par la France, à raison d'un tiers par contributeur (Etat, Région, Département). 

Après la route, le train. Cet après-midi, c'est la ligne Nice-Cueno qui est au menu des discussions. A savoir la convention franco-italienne de 1970, que les deux parties sont d'accord pour réviser. Et les travaux sur le tronçon Breil-Vintimille.

Deux jours après le retour du train des Merveilles dans la haute Roya, ce chantier-là reste très attendu côté italien.

Selon Philippe Tabarot, les travaux seront "probablement amorcés fin mai-début juin, pour une réouverture de la ligne Breil-Cuneo fin 2021."

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.