“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Truffe : le prix à la baisse

Mis à jour le 13/01/2020 à 10:40 Publié le 13/01/2020 à 10:40
Le syndicat des trufficulteurs essaime les marchés dans tout le département pour afficher le prix de vente au détail et certifier les truffes tuber melanosporum.

Le syndicat des trufficulteurs essaime les marchés dans tout le département pour afficher le prix de vente au détail et certifier les truffes tuber melanosporum. Fab. B.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Truffe : le prix à la baisse

Piolet à la main, ils ont de longues capes noires, des chapeaux de feutres et un foulard rouge autour du cou.

Piolet à la main, ils ont de longues capes noires, des chapeaux de feutres et un foulard rouge autour du cou. Les membres de la confrérie des rabassiers exultent. C’est bien lors du marché annuel de la truffe au Rouret qu’ils intronisent de nouveaux membres.

Hier, ils sont trois à avoir rejoint les rangs de la confrérie.

À l’image de ce champignon qui reste un mystère de l’agronomie, les rabassiers cultivent le secret et adoubent autour la truffe. C’est le grand maître Gérald Lombardo (capitale de la truffe oblige) qui ordonnait selon le rituel ancestral les trois nouveaux chevaliers. Roger Creps, maire de Gréolières, le chef cuisinier Thierry Grattarola et le trufficulteur Christophe Gauthier ont souscrit avec ferveur au discours d’allégeance.

La saison de la truffe melanosporum bat son plein si la quantité n’y est pas, la qualité, elle, est au rendez-vous, assurent les professionnels. Autour du stand du syndicat des trufficulteurs des A.M, les senteurs embaument, enivrent, entêtent. Et cela présage déjà quelques bons petits plats.

Elle est rare, mais de très bonne qualité

Cette année la qualité de la tuber melanosporum est exceptionnelle, peut-être en raison également de sa rareté et tous les mystères qui entourent sa culture.

Sur le marché, on affiche 100 euros les 100 grammes pour une truffe certifiée et triée et ça part ! Les prévisions d’une baisse du prix (1 200 euros le kg la semaine dernier) du président du syndicat, Michel Santinelli, dimanche dernier à l’occasion du marché de chez Chibois, à Grasse, se vérifient donc.

À 11 heures, hier, certaines corbeilles des trufficulteurs étaient déjà vides.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.