Rubriques




Se connecter à

Trottoirs, signalisations, parkings... Vos solutions pour favoriser la marche à Monaco

Elargissement des trottoirs, meilleures signalisations, piétonniser certaines rues ponctuellement,... Vous avez été nombreux à nous proposer des aménagements pour favoriser la marche à Monaco. Quid!

T.P. et M.C. Publié le 17/11/2021 à 10:32, mis à jour le 17/11/2021 à 10:32
Vous plaidez pour une meilleure indication des liaisons mécanisées Photo C.D. et JFO

Comment faire de la Principauté un endroit où il fait bon marcher? Si vous avez pointé plusieurs points noirs, vous avez été nombreux à proposer vos suggestions d’aménagements.

Élargir les trottoirs

Vous avez été nombreux à souhaiter un élargissement des trottoirs Photo C.D. et JFO.

En tête: l’élargissement des trottoirs, là où c’est possible, doublés de voies pour les vélos afin de permettre la cohabitation en toute sécurité de ces deux moyens de déplacements bons pour la santé et la planète.

Sur le port Hercule, vous suggérez d’agrandir la section piétonne "entre les compteurs électriques/eau des bateaux et leurs raccordements car il ne reste que peu de place pour marcher sans devoir se déplacer sur la voie de circulation automobile".

Ailleurs, vous aimeriez voir certaines rues rendues piétonnes de façon ponctuelle (dimanche, jours fériés) "pour se balader avec les enfants".

 

Vous êtes, par ailleurs, nombreux à souligner la praticité des ascenseurs et des liaisons mécanisées mais vous demandez qu’ils soient mieux indiqués par des panneaux de signalisation.

S’attaquer aux véhicules

Pour permettre ces aménagements, plusieurs des sondés semblent être prêts à accepter des mesures radicales pour dissuader l’utilisation des voitures.

Pêle-mêle, ils proposent: d’éviter les artères avec double sens de circulation, d’interdire les véhicules thermiques sur le territoire au profit de l’électrique voire de n’autoriser, en journée, que la circulation de véhicules de société.

Enfin, le nerf de la guerre, beaucoup soulignent la nécessité d’aménager des parkings de dissuasion pour restreindre l’entrée sur le territoire des véhicules étrangers à Monaco.
Des solutions sont étudiées depuis plusieurs années, à la frontière Est du côté de l’échangeur Saint-Roman à Roquebrune, notamment.

De son côté, le maire de La Turbie, Jean-Jacques Raffaele, a annoncé le lancement des consultations pour la création d’un parking de 400 places sous le stade communal. Restera ensuite à régler la question des transports vers ces points.

Maîtriser les chantiers

Concernant les travaux, difficile de trouver des solutions concrètes si ce n’est des passages piétons provisoires mieux identifiés autour des zones concernées. Mais aussi limiter le nombre de chantiers dans un même quartier.

 

Et aussi…

Créer des pistes cyclables parmi les doléances Photo C.D. et JFO.

Des solutions très rationnelles, certes, bien que compliquées à appliquer à la lettre dans un territoire contraint de 2km².

Plus simplement, plusieurs participants au sondage demandent plus d’arbres et de bancs sur les itinéraires piétons pour rendre les rues plus agréables.

Et si on se laisse prendre par la folie des grandeurs, l’un des sondés suggère de "recouvrir la dorsale pour en faire un parcours vert pour les piétons et avec une piste cyclable".

Impossible n’est pas monégasque, alors pourquoi pas!

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.