Rubriques




Se connecter à

Trophée Coupe de France : Monaco Basket Association s'impose au Valgelata

Il y a eu de l'ambiance au gymnase Valgelata, ce week-end, pour les 16e et 8e de finales du Trophée Coupe de France.

L.B. Publié le 21/02/2017 à 05:13, mis à jour le 21/02/2017 à 05:13
Les Monégasques auront le droit de disputer un quart de finale.
Les Monégasques auront le droit de disputer un quart de finale. L.Boxitt

Il y a eu de l'ambiance au gymnase Valgelata, ce week-end, pour les 16e et 8e de finales du Trophée Coupe de France. Roquebrune basket en a assuré l'organisation. Une compétition qui revêt toujours un attrait pour les amoureux de la grosse balle orange.

Samedi, les deux demi-finales n'ont guère laissé de place au suspense.

Les Tahitiennes de l'AS Aorai (NF3) explosaient face à Monaco Basket Association (NF2) 39-80.

 

Un peu plus tard, en soirée, rebelote avec une rencontre à la physionomie identique. Venelles (PNF) n'allait pas tenir la distance face à Martigues, score final (48-78).

À noter le passage du maire, Patrick Césari, venu soutenir les organisateurs.

Le lendemain, dimanche, place à la finale avec un double enjeu pour les Monégasques et Martégales.

Outre la qualification pour les quarts de finale, les deux formations voulaient impérativement s'imposer pour une raison très simple. L'équipe gagnante se verrait créditer d'un point de bonus au classement de Nationale 2.

À l'heure actuelle, le MBA mène la danse (1er, 29 pts), tandis que Martigues (3e, 27 pts) se bat avec l'AS Monaco (2e, 27 pts) pour la place de second qualificative pour les play-offs.

Au terme d'une rencontre très équilibrée, les Monégasques rafleront finalement le trophée (54-50) et ce fameux point de bonus.

 

Pierrette Manas-Duran se disait très heureuse d'avoir accueilli cette compétition. « On a fait travailler les restaurateurs et hôteliers locaux, le tout dans une ambiance conviviale », soulignait la présidente de RCM basket, soucieuse de l'impact économique local.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.