“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Troisième célébration en l'honneur de saint Roman

Mis à jour le 10/08/2018 à 05:05 Publié le 10/08/2018 à 05:05

Troisième célébration en l'honneur de saint Roman

150 ans après, la tradition se perpétue sur le Rocher. Hier, la Principauté a rendu le dernier de ses trois hommages annuels à l'un de ses saints patrons, mêlant festivités religieuses et populaires

Dans les petites rues du Rocher, trompettes et accordéons rythment l'avancée du petit cortège portant des chapeaux aux couleurs de la Principauté. Les drapeaux rouge et blanc bordés de doré ouvrent la marche, pour la dernière des trois célébrations annuelles en l'honneur de saint Roman.

La joyeuse troupe déambule sous le regard des touristes, qui n'hésitent pas à rejoindre l'aubade et emboîter le pas aux membres du comité des fêtes de Saint-Roman. Une assemblée créée en 1 868 par un groupe de Monégasques qui voulaient honorer le martyr Roman.

Cette année, le comité a soufflé ses 150 bougies, en présence du prince Albert II. Ce qui en fait le plus vieux comité des fêtes de la Principauté.

Aubade, messe et apéritif

Malgré les années, la tradition se perpétue sous le signe de la joie et de la convivialité. Sur le parvis de la cathédrale, alors que l'aubade est terminée, certains exécutent une dernière danse et tous pénètrent dans l'édifice, au sein duquel sera célébrée, comme à l'accoutumée, une messe en langue monégasque.

Dans la cathédrale, sur l'autel dédié à saint Roman, un son de cloche marque le début de la messe. Le moment est venu d'honorer pour la dernière fois de cette année 2 018, le soldat romain décapité le 9 août de l'an 258.

À l'issue de la célébration, fidèles et curieux sont montés à bord de l'un des petits trains touristiques qui sillonnent la Principauté, pour se rendre aux Jardins de Saint-Martin. C'est à cet endroit, autour d'un dernier verre et en présence du maire Georges Marsan et de son conseil municipal que s'achèveront les festivités de la Saint-Roman.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.