“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Tout le monde se presse à la Braderie de la Croix-rouge

Mis à jour le 07/05/2017 à 05:05 Publié le 07/05/2017 à 05:05
Dès l'ouverture des portes à 8 h 30, des centaines de visiteurs se sont concentrées dans l'espace Léo-Ferré en quête de bonnes affaires.

Dès l'ouverture des portes à 8 h 30, des centaines de visiteurs se sont concentrées dans l'espace Léo-Ferré en quête de bonnes affaires. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Tout le monde se presse à la Braderie de la Croix-rouge

Il était à peine sept heures hier matin quand les premiers visiteurs de la Braderie de la Croix-Rouge Monégasque ont commencé à faire la queue devant la Salle Canton.

Il était à peine sept heures hier matin quand les premiers visiteurs de la Braderie de la Croix-Rouge Monégasque ont commencé à faire la queue devant la Salle Canton. Une heure et demie d'attente pour le coup d'envoi à 8 h 30.

Et cette année, pour la première fois, la fouille des sacs était systématique à l'entrée et les parapluies devaient rester au vestiaire !.. Les temps changent mais la braderie conserve un même succès. Tout le monde s'est pressé, au fil de la journée, pour dénicher vêtements, mobiliers, vaisselle, chaussures, linge de maison, bibelots, sacs à main, articles de sport…

La braderie de la Croix-rouge, incontournable rendez-vous des bonnes affaires et des bonnes actions, permet de récolter des bénéfices qui seront intégralement reversés à un projet en Arménie en faveur des personnes âgées et isolées.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.