“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tout ce qu'il faut savoir sur les célébrations de la Sainte-Dévote ce week-end

Mis à jour le 25/01/2019 à 14:20 Publié le 25/01/2019 à 13:55
Demain soir, la famille princière allumera la barque en souvenir de cette embarcation qui a mené Dévote jusqu’en Principauté.  	(Photos archives Jean-F

Demain soir, la famille princière allumera la barque en souvenir de cette embarcation qui a mené Dévote jusqu’en Principauté. (Photos archives Jean-F Photo JFO

Tout ce qu'il faut savoir sur les célébrations de la Sainte-Dévote ce week-end

Ce week-end, la patronne des Monégasques sera honorée pendant deux jours. Au programme : messes, processions, embrasement de la barque par la famille princière et feu d’artifice...

Sainte Dévote.Elle est l’âme protectrice de la Principauté. Depuis qu’Honoré-II en a fait la patronne du pays au XVIIe siècle. La légende dit que "Devota", jeune chrétienne native de Corse, aurait été martyrisée vers 303 par le préfet Barbarus – sous l’ère de l’Empereur Dioclétien, guère réputé pour sa tolérance envers le christianisme.

Morte sans jamais tourner le dos à sa foi. Alors que son corps devait être brûlé par ses tyrans, des fidèles enlevèrent sa dépouille pour la déposer sur une barque.

Direction l’Afrique. Mais, prise dans des eaux tumultueuses, l’embarcation dérive inexorablement.Une colombe sort alors de la bouche de Dévote pour la guider, sans encombre, jusqu’à Monaco.Au cœur du vallon des Gaumates, actuel emplacement de l’église Sainte-Dévote. Un certain 27 janvier.

Un feu d’artifice pour clore la soirée

Cette histoire, les Monégasques y sont attachés comme à la prunelle de leurs yeux.Et ce week-end, comme de coutume et comme le veut la tradition, ils fêteront leur sainte patronne sur deux journées.

Ce samedi, dès 10 h 30, la messe des traditions en langue monégasque se tiendra en l’église Sainte-Dévote avec la bénédiction de la mer. Il faudra attendre 18 h 40, le soir-même, pour voir la barque à voile, portant les reliques, glisser sur les eaux tranquilles du port Hercule.Dans une totale obscurité. Une colombe s’envolera alors – clin d’œil de l’histoire – tandis que des chants corses seront diffusés.

À 18 h 45, après la remise de ces dites reliques et la bénédiction de la ville, la procession partira du quai des États-Unis pour prendre la direction de l’Église Sainte Dévote. Suivie, comme toujours, par une foule compacte. Là, le Salut du Très Saint Sacrement sera présidé par Mgr Barsi, en présence de la famille princière. Laquelle, dans la foulée, embrasera symboliquement la barque vers 19 h 30. La soirée s’achèvera, peu après, par le fameux feu d’artifice tiré sur le plan d’eau du port de Monaco.

Procession
et bénédictions

Dimanche à 10h, au cœur de la cathédrale, une messe pontificale sera présidée par Mgr Luigi Pezzuto, nonce apostolique en Principauté.Puis, vers 11 h 15, s’amorcera la procession solennelle des reliques. De la rue Bellando-De-Castro jusqu’à la place du Palais.

Au passage, la demeure souveraine sera bénie tout comme la ville depuis les remparts et la mer et les pêcheurs depuis le parvis de la cathédrale. Le week-end de célébrations se clôturera par un concert d’orgue en l’église Sainte Dévote. Demeure sacrée et éternelle de la patronne des Monégasques.

Dimanche, une messe aura lieu en la cathédrale avant que la procession ne prenne la direction du Palais et des remparts.
Dimanche, une messe aura lieu en la cathédrale avant que la procession ne prenne la direction du Palais et des remparts. Photo M.A.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct