“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Tout ce qu’il faut savoir sur la rentrée scolaire 2020 à Monaco

Mis à jour le 02/09/2020 à 21:56 Publié le 02/09/2020 à 21:54
Progressivement, tous les élèves de Monaco seront dotés par la Principauté d’un ordinateur portable, sur les deux années scolaires à venir.

Progressivement, tous les élèves de Monaco seront dotés par la Principauté d’un ordinateur portable, sur les deux années scolaires à venir. Photo Dylan Meiffret

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Tout ce qu’il faut savoir sur la rentrée scolaire 2020 à Monaco

C’est dans un contexte particulier que se déroulera cette année le retour des élèves de tous les niveaux dans leurs établissements, entre restrictions sanitaires et changements fondamentaux.

En voilà une rentrée pas comme les autres! Alors que le coronavirus continue à agiter la société en se répandant parmi les habitants, les enfants se préparent à retourner sur les bancs des écoles.

Il va donc falloir adapter les établissements scolaires aux dispositifs sanitaires recommandés, comme nous l’écrivions dans notre édition de mercredi.

Ainsi, lors de sa traditionnelle conférence de presse de rentrée, Isabelle Bonnal, directeur de l’Éducation nationale de la Principauté, a annoncé les différentes mesures relatives à ce sujet, dont le port du masque obligatoire à partir de 6 ans .

À cela s’ajoute la mise en application d’une réforme fondamentale du bac, décidée depuis longtemps, qui fait la part belle au contrôle continu, mais aussi le développement croissant de l’utilisation des nouvelles technologies en classe, avec en point d’orgue, un ordinateur pour chaque élève. Suivez le guide.

Le numérique en force

Depuis la mise en place du plan numérique en 2015, les écoles étaient équipées de tableaux blancs interactifs ou de vidéoprojecteurs interactifs.

Cette fois, ce sont 120 écrans numériques interactifs qui sont installés dans les salles de classe.

Moins agressifs pour les yeux, plus sobres en énergie, ils permettraient également une meilleure interactivité puisque plusieurs élèves pourraient y travailler en même temps.

Le confinement a, semble-t-il, largement contribué au développement des outils numériques en Principauté.

En effet, Isabelle Bonnal a annoncé des investissements massifs: "Avant l’été 2020, tous les professeurs ont été équipés d’un ordinateur portable professionnel. En cas de reconfinement, il facilitera l’enseignement à distance. Je tiens à souligner la générosité du gouvernement princier qui a offert plus de 500 ordinateurs portables à tous les professeurs. Et maintenant nous allons aussi les offrir à tous les élèves de la Principauté."

Ainsi, à partir de la Toussaint, les élèves de Charles-III seront équipés d’un ordinateur portable chacun. La distribution s’échelonnera ensuite jusqu’à la rentrée 2021 pour les lycéens.

Un bac tout neuf

Depuis des années il en était question, cette année, le bac « nouvelle formule » fera la part belle au contrôle continu.

Pour mémoire, les séries scientifique, économique et social, et littéraire, disparaissent.

Elles laissent place à un système basé sur une organisation à trois niveaux, avec un enseignement commun, des spécialités et des options.

"Les lycéens vont choisir des enseignements et des options en vue de leur orientation dans l’enseignement supérieur. En classe de Terminale, trois nouvelles options pourront être suivies par les élèves. Deux en mathématiques, et une autre appelée “Droit et grands enjeux du monde contemporain”", a rappelé Isabelle Bonnal.

Le chef-d’œuvre

La voie professionnelle n’est pas exclue des mutations, puisqu’elle comprendra désormais la réalisation, sur deux ans, d’un chef-d’œuvre, initié au début de l’année de première.

L’Éducation nationale explique ainsi: "Un des buts du chef-d’œuvre est de développer la démarche du projet, qui demande de définir un problème, une méthode pour le résoudre, une planification des opérations de contrôle permanent de la qualité de ce qui a été produit. Cette approche permet aux élèves de développer les compétences recherchées dans le monde du travail."

Histoire et langue monégasques : un enseignement revalorisé

La liste des manuels de CM1 pour la rentrée 2020 comprend une référence que l’on ne trouvera qu’ici à Monaco. Un ouvrage intitulé "Monaco, mon histoire CM1", préfacé par le prince Albert II lui-même.

Un support qui démontre une volonté appuyée d’inculquer aux jeunes élèves de la Principauté l’Histoire de ce petit territoire.

Le manuel couvre les périodes du Moyen Âge, des temps modernes, et des débuts de l’époque contemporaine. Un enseignement largement renforcé par des outils multimédias accessibles grâce à un QR Code tout au long du livre.

Les plus jeunes ne seront pas les seuls concernés par l’étude de la langue monégasque, puisque dès la rentrée, les élèves de 4e seront soumis à un enseignement obligatoire intitulé "culture, traditions et identité monégasques".

Un module qui se veut "complémentaire de l’apprentissage optionnel qui est maintenu en 4e et 3e".

Pour rendre l’apprentissage de cette langue plus attractif au lycée, les enseignants sont invités à miser, là encore, sur le digital.

Un guide culturel numérique de Monaco en réalité virtuelle, une web radio et des web documentaires seront mis à disposition des élèves et des enseignants.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.