“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Tourisme en baisse cet été : du jamais vu à Monaco

Mis à jour le 19/08/2016 à 05:17 Publié le 19/08/2016 à 05:17
Ce n'est pas la foule des grands jours devant le Casino, comme nulle part. Une occasion inédite pour apprécier la ville sans être bousculé.

Ce n'est pas la foule des grands jours devant le Casino, comme nulle part. Une occasion inédite pour apprécier la ville sans être bousculé. Michael Alesi

Tourisme en baisse cet été : du jamais vu à Monaco

La fréquentation touristique estivale n'a globalement jamais été si terne. Et la morosité est d'autant plus marquée que l'année 2015 avait été exceptionnelle

Monaco n'échappe pas à la morosité ambiante. « Juillet 2016 a enregistré un taux d'occupation de 79,69 % dans l'ensemble des hôtels. Ce taux est à comparer avec le mois record qu'avait été juillet 2015 et un taux de 83,01 % », explique la direction du Tourisme et des Congrès.

Selon le gouvernement princier, cette baisse de 3,5 % « est compensée par une augmentation de 9 % du prix moyen des chambres louées à Monaco, entraînant de facto une hausse de l'indicateur de rentabilité des hôtels de Monaco ». Aucun chiffre n'a officiellement été donné pour août. Selon nos sources, la baisse serait nettement plus marquée ce mois-ci. Il suffit d'être un habitué de la Principauté pour s'en rendre compte. Les bars, les restaurants, les plages et autres lieux appréciés des touristes ne montrent pas l'effervescence habituelle.

La morosité s'emparerait-elle du pays ? Pas vraiment. « C'est plutôt le contexte général qui n'est pas bon », explique un professionnel du tourisme. Les Britanniques sont freinés par les variations du cours de la livre, idem pour les Russes et le rouble, les Japonais et le yen…

Si aucun interlocuteur officiel ne communique les chiffres du week-end du 15 août (qui donne traditionnellement la tendance globale de l'été), les chiffres seraient très marqués à la baisse. Le taux d'occupation aurait été de 70 %.

«Du jamais vu », assure-t-on.

Y a-t-il eu un effet post-attentat de Nice ? Eric Burckel, kiosquier de la place d'Armes, ne veut pas y croire. « Il n'y a pas eu autant d'annulations que cela. Par contre, ceux qui sont venus en villégiature dans la région ont certainement limité leur déplacement. Ils ne sont donc pas allés jusqu'à Monaco… »

Les touristes et résidents présents peuvent en tout cas se réjouir de profiter d'une Principauté tranquille, même en plein été…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct