“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Toulon sans filet contre Monaco

Mis à jour le 20/01/2018 à 05:08 Publié le 20/01/2018 à 05:08
Aux Toulonnaises ce soir de déplacer des montagnes et vaincre le Rocher monégasque.

Aux Toulonnaises ce soir de déplacer des montagnes et vaincre le Rocher monégasque. Luc Boutria

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Toulon sans filet contre Monaco

Après celui-là, il restera deux matchs dans cette première phase.

Après celui-là, il restera deux matchs dans cette première phase. Deux matchs qui ne vaudront rien comptablement. Le seul qui va valoir son pesant de cacahuètes, c'est celui de ce soir. Oui, dans la perspective des play-downs où les deux équipes vont se retrouver et dont les résultats de cette première phase seront conservés, les 3 points de la victoire vont compter quasiment doubles. Toulon et Monaco, deux équipes au destin commun, destin qui va se jouer en partie ce soir. D'autant qu'à l'aller, les Rouge et Noire avaient pris un éclat de Rocher, avec une défaite 3 sets à 1.

L'équation est donc simple : il faut renvoyer la pierre dans le jardin monégasque. Rendre la monnaie, argent comptant et content pour aller en play-downs sans être larguées. Les sourires doivent revenir sur le visage de Kociova et ses copines. On le sait, la période est délicate mais seule la victoire peut remettre du baume au cœur. À noter que l'on va revoir aux Lices l'ex-passeuse toulonnaise Ani Molnar. Une passeuse qui manque cruellement à l'équipe varoise, en difficulté à ce poste. Mais avant toute chose, il y aura juste un match à gagner...

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.