“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Toujours du beau monde

Mis à jour le 12/02/2020 à 11:35 Publié le 12/02/2020 à 11:34
Zeljko Franulovic (directeur du tournoi) : « Nadal et Djokovic seront là et on devrait avoir 17 à 18 des 20 meilleurs joueurs mondiaux. Beaucoup sont Européens et c’est une chance (16/20). Les Américains préfèrent démarrer la tournée européenne plus tard. »

Toujours du beau monde

Zeljko Franulovic maîtrise l’exercice comme personne.

Zeljko Franulovic maîtrise l’exercice comme personne. Hier, le directeur du Rolex Monte-Carlo Masters a présenté l’édition 2020 (11-19 avril) au cours d’une conférence de presse réglée comme du papier à musique. Comme de coutume, il a d’abord rembobiné le cru 2019 remporté par Fabio Fognini, à la surprise générale. « Nous avons eu 135 656 spectateurs sur l’ensemble du tournoi », s’est félicité le Croate, au sujet d’une affluence globalement stable après le record de 2018 (136 671).

Un coup d’œil dans le rétro avant de se projeter dans l’avenir. Fognini peut-il conserver sa couronne ? « Fabio peut battre tout le monde, juge le finaliste de Roland Garros 1970. S’il a la même régularité que l’an passé, il peut aller en finale voire au bout. Mais bon, il y a toujours un favori, Rafael Nadal (11 titres, ndlr). » Malgré l’Espagnol (lauréat de 11 des 15 dernières éditions), plus les années passent et plus le spectre des vainqueurs potentiels semble s’élargir. Le résultat de l’éclosion de la ‘‘Next Gen’’. Ces Tsitsipas, Medvedev, Thiem et autres talents amenés à prendre la relève des Nadal, Djokovic, Federer et consorts. Peuvent-ils se signaler en 2020 sur le Rocher ? « Oui, ils ont commencé à montrer les dents l’année dernière », avance Franulovic. Avant de nuancer : « Maintenant, j’avais déjà dit ça l’année dernière et je m’étais trompé. Ils ont réalisé un bon Open d’Australie (finale pour Thiem) mais c’est Djokovic qui a gagné. Ça ne présume pas de la suite de la saison mais ils leur manquent peut-être le gain d’un Grand Chelem pour qu’ils aient plus de confiance et qu’on puisse les mettre vraiment au niveau du Top 3. »

Autre sujet phare de cette conférence de presse : Roger Federer. Le Suisse, 38 ans, n’a plus foulé les courts du Country Club depuis 2016. Et il devrait être à nouveau absent en avril prochain. « Il a réduit son programme et va jouer moins de tournois cette année, explique le Croate au sujet du recordman de titres en Grand Chelem (20). On lui garde toujours une wild-card mais, selon nos infos, il n’a pas Monte-Carlo à son programme. »

Le Suisse peut-il changer d’avis ? « On essaie de le convaincre en utilisant de petits détails, comme le fait qu’il n’a jamais remporté le tournoi (4 fois finaliste) », confessait hier Franulovic, sans résignation. Avant d’achever sa prise de parole par un conseil adressé au public. « Il faut vite se rendre sur notre site pour acheter des billets. Les journées de vendredi et samedi sont déjà complètes. »

Autrement dit, il n’y aura pas de places pour tout le monde.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.