“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Titre Titre

Mis à jour le 07/12/2017 à 05:08 Publié le 07/12/2017 à 05:08

Titre Titre

Sous-titre deux lignes

C'était un homme avec une volonté et un courage incroyable. Nous sommes tellement tristes. On s'y attendait, on savait qu'il était perdu. Pourtant c'est tellement dur» confie Catherine Pastor. Elle connaissait Johnny Halliday depuis longtemps : «Il avait 19 ans quand je l'ai rencontré. Il venait juste de commencer, il était si gentil, si poli, si respectueux.»

Un homme généreux

Des liens d'amitié se nouent immédiatement, et se renforcent au fil des saisons, des années. Chaque retrouvaille est une fête : «Tous les moments que nous passions ensemble étaient véritablement merveilleux. Que ce soit ici, ou à Gstaad. C'était un homme si généreux avec tout le monde, si bon.»

Et puis David, le fils de Johnny, épouse la fille de Catherine et Michel Pastor, Alexandra. La jeune femme est styliste. L'union est scellée dans l'intimité, en juin 2004, à l'hôtel de ville de Monaco en présence du prince Albert, pas encore souverain. Le lendemain de la cérémonie, la noce avait été fêtée dans une propriété des Pastor, en présence de plusieurs centaines d'invités.

Ensemble, David et Alexandra ont un fils, Cameron, aujourd'hui agé de 13 ans, et né à Monaco, à la maternité du Centre hospitalier Princesse Grace.

Pour Catherine Pastor, «Johnny était le grand-père de mon petit-fils, mais il était bien plus que cela.»

Une vraie idole

Catherine Pastor, emplie d'émotion et de dignité, rend hommage à son ami : «Tout le monde connaît Johnny Halliday. Tout le monde l'a dans le cœur. C'est ça une vraie idole. Ici à Monaco, il va laisser une belle image. Il a joué souvent au Sporting, à chaque fois la salle était pleine. C'était toujours un grand moment. Johnny était un homme formidable qui nous a donné un bel exemple de vie.»


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct