Rubriques




Se connecter à

Théâtre des Muses : une saison tout en passion

À partir de la mi-octobre, Anthéa Sogno démarre sa sixième saison dans son petit écrin des Moneghetti. Vingt-cinq spectacles sont programmés avec toujours autant d'enthousiasme

J.D. Publié le 30/09/2017 à 05:12, mis à jour le 30/09/2017 à 05:12
Avant que la saison ne commence, Anthéa Sogno, directrice artistique, propose au public une présentation des vingt-cinq spectacles qu'elle proposera cette saison sur la scène de l'écrin des Moneghetti.
Avant que la saison ne commence, Anthéa Sogno, directrice artistique, propose au public une présentation des vingt-cinq spectacles qu'elle proposera cette saison sur la scène de l'écrin des Moneghetti. J.D.

Cinq ans déjà ! Et voilà maintenant le Théâtre des Muses qui entre dans sa sixième année. Et si l'écrin du boulevard du Jardin exotique a su créer un formidable dynamisme au cœur du quartier des Moneghetti, il sait aussi encourager année après année, mois après mois, jour après jour la curiosité, susciter les discussions, générer le plaisir du spectacle vivant.

Alors pour cette nouvelle saison, ce sont quelque vingt-cinq spectacles qui seront donnés sur la scène du théâtre d'Anthéa Sogno. Jusqu'au 6 octobre, la directrice artistique est seule sur le plateau pour présenter les petites perles qu'elle a dénichées, le plus souvent, en Avignon.

Pour tous les goûts

 

Elle affirme que « ces invitations sont de la plus haute importance puisqu'elles permettent à tous les curieux et les adeptes de découvrir, grâce à de nombreuses anecdotes, coups de théâtre et quelques bandes annonces les artistes qui occuperont la scène des Moneghetti. » Chez elle, pas de grosses productions. Anthéa Sogno aime révéler les jeunes talents mais aussi des comédiens très chevronnés dont les carrières théâtrales ne sont pas souvent connues du grand public.

« Durant ces présentations, j'évoque chaque spectacle de manière à guider le mieux possible les spectateurs en fonction de leurs goûts. Mais le but est surtout de leur donner envie de découvrir des pièces qu'ils ne seraient pas allés voir d'eux-mêmes, afin d'abolir les frontières et les idées reçues. Rien de meilleur pour moi que le sourire et les remerciements, à la fin de chaque spectacle, de ceux qui m'ont véritablement fait confiance pour partager mes coups de cœur. »

Première date avec Revivre l'émotion Piaf, les 12 et 13 octobre. Christelle Loury reprendra les plus belles chansons de l'artiste. Elle, que le public a pu entendre à Monaco en février dernier lors d'un gala de la Monaco Méditerranée Foundation, propose une interprétation exceptionnelle d'Edith Piaf. Sans imitation ni faux-semblants, mais avec le juste talent pour offrir aujourd'hui l'émotion d'une évocation sincère et fidèle.

Les pièces se succéderont ensuite, jusqu'en juin, avec Molière, Guitry, Victor Hugo, mais aussi des auteurs contemporains qui savent trouver les mots et la dramaturgie sur les problèmes et les bonheurs du monde d'aujourd'hui.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.