“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

The Palm Court Quartet revisite le patrimoine musical américain

Mis à jour le 16/12/2016 à 05:14 Publié le 16/12/2016 à 05:14
Venez découvrir demain soir un quatuor à cordes exceptionnel au théâtre Daner. 	(DR)

The Palm Court Quartet revisite le patrimoine musical américain

À l'affiche du théâtre Michel Daner ce samedi 17 décembre, un élégant quatuor à cordes transalpin de formation classique, qui tire son nom « The Palm Court Quartet » de la légendaire cour intérieure de l'Hôtel Plaza de New York.

À l'affiche du théâtre Michel Daner ce samedi 17 décembre, un élégant quatuor à cordes transalpin de formation classique, qui tire son nom « The Palm Court Quartet » de la légendaire cour intérieure de l'Hôtel Plaza de New York. Cette salle fut pendant plusieurs décennies un lieu d'expression pour les artistes de la scène classique, jazz et pop à l'image du répertoire de l'ensemble.

Les grands standards américains

Pour la plupart issus du conservatoire de l'Académie Sainte-Cécile de Rome, ces quatre musiciens de violon, alto et violoncelle vont proposer un moment suspendu dans le temps à travers tour à tour des morceaux d'airs d'opéra, de musique de films, de comédies musicales et même de la grande variété internationale. Des airs, reconnaissables entre tous malgré leur orchestration revue pour quatre archets, des standards de cette période de fêtes, de « Tea for two » à « Georgia », « My way » aux musiques cinématographiques de « La liste de Schindler », « Le Parrain » ou encore des comédies musicales comme le fameux « Memory » de « Cats », ou le « Sommertime » de Gershwin… Tout un patrimoine musical venu des États-Unis retranscrit pour le quatuor qui s'en donne à cœur joie pour offrir un moment de grâce et de bonheur au spectateur.

Si l'entrée est libre en cette période de fêtes, la réservation est obligatoire.


La suite du direct