“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

The Avener : des clubs de la Côte aux plus gros festivals du monde

Mis à jour le 14/02/2016 à 05:08 Publié le 14/02/2016 à 05:07
Tristan Casara, The Avener, de succès en succès.
Monaco-matin, source d'infos de qualité

The Avener : des clubs de la Côte aux plus gros festivals du monde

C'est dans quelques after-works (bars branchés) de Nice que Tristan Casara a commencé à diffuser sa deep house classe il y a deux ans de ça.

C'est dans quelques after-works (bars branchés) de Nice que Tristan Casara a commencé à diffuser sa deep house classe il y a deux ans de ça. Drôle de remise en abîme, finalement, pour ce musicien doué passé par le conservatoire de Nice. Un destin dicté par un piano, innocemment effleuré à l'âge de cinq ans, chez une tante dans le quartier du port.

Mais c'est l'électro qui va surtout inspirer Tristan après avoir animé les boums des copains à l'école. Sous d'autres noms, c'est ensuite dans les clubs niçois, le Guest au port, le High Club sur la Prom' ou au Karément à Monaco que Tristan va élaborer ses premiers mix. Après un voyage en Asie, « je me suis aménagé un studio d'enregistrement à Bonson. Mon village de cœur où habite ma maman », expliquait il y a un an The Avener. « Et c'est à ce moment que je suis tombé sur la vidéo de Phoebee [avec qui il chantait vendredi soir sur la scène du Zénith, ndlr], Fade Out Lines. En une après-midi le morceau était enregistré. Et j'en étais fier. »

Très vite, le tube trouve son public. « C'était un soir au Bubbles, dans la rue piétonne à Nice. Quand j'ai joué le morceau, j'ai vu tout le monde danser et essayer de trouver le morceau avec Shazaam. En vain, puisque c'était le mien ! J'ai compris qu'il se passait quelque chose ».

La suite n'est qu'une succession de records. En tête des charts ; à l'affiche des plus grands festivals ; en explosant le nombre de ventes sur les plateformes de téléchargement ou en explosant les compteurs de visualisation sur Youtube.

L'été dernier, c'est devant des centaines de milliers de fans qu'il a joué son album The Wanderings of The Avener. Dans un show, son et lumière, digne des plus grands DJ au monde : Avicii, Chemical Brothers ou Daft Punk dont le pupitre pyramidal semble inspiré...

Vendredi, nouvelle récompense pour Tristan. Cette Victoire, décrochée devant des artistes comme Saint-Germain et The Shoes, prouve encore le talent du Niçois. Et annonce de belles choses à venir... dans les bacs et sur scène.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.